10 séquences en robe ultra courte

Publié par Violette, écrivaine et danseuse transgenre

Dix séquences danse dix improvisations sexy tango show room travesti quadragénaire du Vaucluse homo 1m60 taille 34

 

10 séquences tango d'une travestie en robe ultra courte

Mes péripéties féminines de danseur talentueux, égayé par les circonstances de la vie

 

Une histoire vécue... à moitié. Je suis un homo, comme ils disent. Efféminé, frêle et de petite taille. Et ce sont là les dix séquences d'une travestie. Je danse le tango argentin dans la région provençale. Vous allez donc découvrir ma cage de petite et jolie folle avignonnaise. Cage mentale. Une cage? Nous en avons toutes et tous une. N'es-tu pas prisonnier de ce que tu possèdes? Esclave des croyances et mensonges que l'on t'a imposés sans que tu ne t'en rendes compte, et qui façonnent ta vie depuis quelques décennies? Démon de midi, passé la quarantaine, on n'a plus envie de faire semblant. Dix séquences émouvantes et coquines d'une jolie danseuse sur talons aiguilles, en robe très courte, de quarante-trois ans. Show room. Fidélité à la reine des danses qui nous vient du Rio de la Plata. En attendant l'abrazo cerrado...

 

Danse fidélité 10 séquences gaies coquines émouvantes jolie travestie Avignon, la quarantaine petite taille très fine

 

Petit quadragénaire gay, un mètre soixante, taille S/34

 

Cette année, j'ai quarante-trois ans. Ce sont donc ici dix séquences techniques, élégantes et sensuelles d'une travestie quadragénaire qui danse le tango rioplatense avec passion et virtuosité.

Dix scènes attendrissantes, affriolantes et gaies. Ma cage est une solitude d'homosexuel beaucoup trop chaste; parce que je me sens investie d'une fidélité qui effraie les hommes volages. J'ai une propension à affirmer une émotion particulièrement féminine, une sentimentalité qui me rend docile sous les baisers d'un seul homme.

 

10 séquences homosexuelles danse expression corporelle émotionnelle: fidélité d'un travesti romantique sentimental

 

A vingt-deux ans, quand je faisais mon service militaire, j'ai failli goûter à la virilité des hommes. Deux m'ont approchée. Je me suis retrouvée nue dans le lit du second. Il ne s'est rien passé. Il m'a fallu attendre la trentaine pour m'y frotter à nouveau. M'y abandonner. Les relations sans lendemain, les rencontres dix minutes chrono, ça ne me motive plus. Une douzaine d'expériences brèves. Trop brèves. Autant d'essais, un seul baiser reçu en tout et pour tout. Rien à regretter. J'ai toujours fait la femme. Je ne partage pas mon rôle, contrairement au tango. Trois années de chasteté. Je cherche... les sentiments.

Passé  la quarantaine, je rêve du prince charmant. Est-ce normal docteur? Un mariage gay? Pourquoi pas. Mais vas trouver chaussure à ton pied! Il y a des hétéros de partout. Dans la rue et dans les milongas. C'est à se demander si ça existe... des hommes qui aiment les hommes?

 

Mon expérience gaie. Rencontre sérieuse relation fidèle entre hommes dans le Vaucluse. Petit gay efféminé passif mince

 

Je suis mariée au tango. Les incubes du Rio de la Plata ont déposés dans mon bas-ventre les secrets du guidage et de la connexion. Le tango, c'est ma folie. Je lui suis fidèle. Je m'appelle Violette, une touche de poésie dans les milongas françaises, une maîtresse de la danse sur talons aiguilles. J'aime danser avec une jupe ou robe très courte. Oui, c'est ça. A ras les fesses. Yo soy una maestra de tango argentino. Soy una mujer transgénero al sur de Francia.

Paraît-il que la quarantaine, c'est la fleur de l'âge. Je suis une fleur. Soy una mariposa. Je mesure un mètre soixante. Taille S. Mon poids oscille entre quarante-deux et quarante-huit kilos; ça dépend des années. Mais cette année j'ai changé mon alimentation. Je mange bio, je prépare mes repas, de la manière la plus équilibrée: fruits, légumes, protéines, graisses essentielles, en évitant de manger de la viande: je commence à devenir végétarienne.

 

Gay très mince passif célibataire sérieux un mètre soixante pour une quarantaine de kilos taille S/34 dans le sud-est

 

Travestie ou transgenre? Les étiquettes... Je vais finir par trouver ça ridicule.

 

Il semblerait que mon corps très mince d'homme se trouve dans une âme de femme. En Inde, on nous appelle hijra. Chez les amérindiens, berdache. Et en Thaïllande, katoey. Les gens disent que je suis transgenre. Mais nous n'en sommes pas sûrs. Dans ma tête, je me sens plutôt transsexuelle. Mon genre, je le connais, il est le mien, celui que j'ai toujours été. Je n'en ai pas changé. C'est juste que j'ai l'impression de ne pas être dans le corps approprié. J'ai souvent l'idée que mes glandes mammaires vont devenir matures. Que mes seins vont pousser. Mes érections matinales? Elles me fatiguent. Je trouve ça laid. Lorsque la pilosité est apparue sur mes jambes, j'ai fait une dépression. Dire que j'ai toléré ça pendant trente ans! J'imagine qu'entre mes cuisses, ça s'atrophie. Si ça pouvait tomber! Ou bien je rêve qu'un toubib m'arrange ça au scalpel. Je rêve d'émasculation. Mais nous ne sommes plus aux siècles derniers. Maintenant, la chirurgie reconstructive permet une deuxième chance, une deuxième vie. Et l'on garde du plaisir. Tout est réagencé au féminin.

Pour l'instant, j'aimerais juste être bien avec ce corps masculin et cette âme de femme. Je vais essayer d'oublier les hormones féminisantes. Je ne voudrais pas compliquer les choses: travestie, un juste milieu?

 

10 impros danse travestie provençale fidèle célibataire gracieuse petite quadra maigrichonne, pour défloration gaie

 

Voici 10 séquences, dix improvisation ou performances d'une travestie tanguera du Vaucluse. Un art, une nuance, comme une interprétation quelconque de nos souffrances humaines, une manière d'être gay parmi les homosexualités et transsexualités alternatives.

Avignon, vendredi 22 septembre 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :