Ce terrible secret que je ne peux garder

Publié le par Frédéric Zarod

Tango Mystique - chapitre 13

 

Comment apprendre à danser le tango pour devenir plus tard un maestro, une maestra, si vous faîtes l'impasse sur l'Essentiel?

Voici pour la femme et l'homme de notre société actuelle, ce terrible secret que je ne peux garder. Il est au tango nuevo et à l'abrazo cerrado exagerado ce qu'il pourra être aussi à votre vie quotidienne lorsque votre corps à l'unisson de votre âme, sera parvenu à sa réalisation complète. Après quoi vous découvrirez que votre émotion de milonguero et de tanguera n'était rien comparée à cette nouvelle dimension que vous ne pouvez pas encore soupçonner, à moins de vous trouver déjà sur le petit chemin (caminito en argentin, n'est-ce pas?), ce sentier de traverse que seuls les plus grands ont eu l'audace d'emprunter pour y trouver la terre promise du tango argentin. 

 

Je vous l'ai dit, en vérité que ceux et celles qui ont des oreiles entendent, grâce à Dieu, j'ai déposé les secrets du guidage et de la connexion dans mon bas-ventre. Mes entrailles brûlent de ce doux secret, en mon ventre je suis guéri des doutes et des méandres qui me conduisaient à faire fausse route.

Comment trouver le secret du tango, de son guidage et de sa connexion, en faisant l'impasse sur l'Essentiel? L'Essentiel est invisible bien sûr pour l'oeil, on ne voit bien qu'avec le coeur, et la conscience placée à l'intérieur de notre corps.

 

Terrible secret... de Polichinelle.

Mais on a beau lire et relire Saint-Exupéry, le petit Prince ne se trouve toujours pas dans notre coeur, eh quoi! Comment accueillir alors Jésus, si les paroles des sages qui volent en avion ne descendent même pas dans votre corps pour faire l'expérience de ce qu'elles sont?

Que la Volonté de l'Eternel soit faite sur la terre comme au ciel, et je suis à deux doigts de vous révéler mon terrible secret que je ne peux garder plus longtemps, car il ne m'est d'aucune utilité de le conserver jalousement en mon coeur. Je suis impatient de danser, de partager tous ces moments de grâce et de tendresse dans nos si belles milongas. Mon fardeau sera plus léger ainsi. 

Voilà pourquoi c'est un terrible secret: je souhaite qu'il soit propagé le plus vite possible.

 

Avant de vous le révéler, vous devez savoir deux choses, la première étant que je me trouve à la place où Dieu a voulu que je me trouve. Je suis le huitième fou. Mes huits sont un ruban de Möbius sur la piste infinie qui vibre sous vos milliers de pas. Le huitième fou, parce que je joue en même temps deux parties d'échecs, en vérité, que ceux et celles qui ont des oreilles entendent encore, et que la vierge Marie, Sainte Mère de l'Enfant Jésus, soit douce et tendre envers nous. Elle est notre Reine que nous saluons, Mère de miséricorde, qui est pour nous vie et espérance. Elle me donne la patience tandis que je crie dans mon exil en jouant ces deux parties d'échecs, du côté des blancs, et du côté des noirs, ainsi gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes, où ce terrible miroir vous renvoie mon surnom de huitième fou, me fait porter ce terrible secret que je ne peux garder avant la fin.

La deuxième chose à savoir, est un rappel de Saint-Jean de la Croix. Il est urgent pour le pécheur tanguero que je suis de vous rappeler sa parole:

"Il est caché. Néanmoins, c'est une grande chose de savoir le lieu où il est caché afin de le chercher là avec certitude."

 

Mes frères et soeurs du tango, ma bien-aimée fraternité qui s'élève en choeur à travers le monde, je vous en prie: vous devez cueillir votre danseuse comme si elle était une fleur.

Voici que derrière la femme moderne, nous retrouvons cette femme actuelle au sein de notre tradition, libérée du joug des inquisiteurs et des imposteurs de Dieu. Cueillez-la avec tendresse et douceur au moment où elle s'enracine. Vous devez l'accompagner en prenant la forme de votre volonté, et je vous recommande de vous placer ici du point de vue de votre corps et non de votre tête.

Me voilà à présent libéré de ce terrible fardeau, d'un secret dont je ne pouvais plus porter le poids. Dansez maintenant, et cueillez cette merveilleuse fleur qui s'épanouit dans vos bras, prenez-en bien soin, chaque pas qu'elle fait est un enracinement qui s'apprête à la moisson, chaque pas futur est une moisson, et vous êtes tenus pour responsables, car dans votre rôle de cavalier, il y a un coeur chevaleresque qui a entendu mon message: cueillez votre danseuse comme si elle était une fleur. Prenez ma parole au mot, et faite-là entrer dans votre corps. Ainsi soit-il.

Avignon, le 27 décembre 2014

 

Tango Mystique:

Lire chapitre premier L'atelier

Lire chapitre 14

La vie de Saint Jean de la Croix - un film subtil, qui nous invite au coeur du secret d'une vie tournée vers Dieu

La Gloria, Gotan Project - Le club secret !

Secreto, Carlos Gardel

Tangos para 7 locos (Tangos pour 7 fous ) - El Astroloco, Flavio Tagini

Le secret de la femme libérée

Commenter cet article