Tango ouvert, tango fermé

Publié le par Frédéric Zarod


blog tango plume avignon

"Moi je suis tango":  Tango ouvert ou abrazo fermé? Style nuevo ou  cerrado exagerado d'encuentro? De l'abrazo à la braise du milonguero, de la mirada enflammée à la tanguera corps et âme...


Quand on débute, on apprend à danser le tango en ouvert (comme le tango nuevo?!). Une fois que les bases techniques sont maîtrisées, on commence seulement à fermer son abrazo....


Le problème, c'est que trop de danseurs et danseuses s'enferment déjà dans le tango fermé (abrazo cerrado ou apilado) ou pseudo-style milonguero avant même d'apprendre à marcher, à se tenir debout, et à utiliser sa propre énergie motrice. Et ce sont ces gens-là qui réclament du tango fermé, de l'encuentro milonguero sous prétexte qu'ils sont dans l'authentique, le vrai, le pur, bref... "Moi je suis tango"!


Tout le monde choisit le tango pour se faire du bien.... il n'empêche qu'on se doit de venir au tango en assurant sa propre organisation corporelle et non remettre à l'Autre (leader ou follower dancer) la responsabilité de son propre axe, de son propre pivot, de sa propre dissociation.

L'ivresse du tango 2


Si on ne veut pas faire l'EFFORT de dissociation, de transfert de poids, de connexion (50% pour le danseur, 50% pour la danseuse) alors mieux vaut aller au dancing, en musette....

L'abrazo fermé, dit cerrado, est peut-être dix fois plus difficile que l'abrazo ouvert... cela nécessite un mimimum de travail perso.

En tout cas, une remise en question de soi, et non inventer des pseudos règles portègnes pour cacher ses propres défauts. Sinon pour les paresseux et paresseuse pour qui il est hors de question de se remettre en question, il y a encore le tango corse, pour faire une bonne sieste!


L'ivresse du tango 6


On parle d'une querelle tango fermé, tango ouvert, mais la querelle tango traditionnel / tango nuevo est établie également soi-disant "musicalement" pour dissimuler l'absence de remise en question des danseurs et danseuses sur leur véritable organisation corporelle...

Cette querelle est un écran de fumée pour camoufler cette hystérie collective à se vouloir danser le tango avant même de savoir marcher, dissocier, transférer son propre poids.

Cette querelle est utile pour ne pas soulever la problématique de l'apprentissage d'une danse d'improvisation qui nécessite malgré tout un effort personnel. Plus personne n'a la patience de laisser les boeufs devant la charrue.... la paresse humaine et collective est une dictature qui nivelle même le tango par le bas, malheureusement?

Article écrit et publié pour la première fois par Frédéric Zarod - Avignon, 18 mai 2013


A lire également :

Bio-mécanique du tango

Tango "El amanecer" (Di Sarli) interprété par Juana Sepulveda et Mariano Chicho Frumboli en... tango ouvert bien-sûr!

 

 

Princesses et beaux cavaliers, avant de vous préparer pour la milonga, si cet article tango vous a plu, partagez-le dans votre liste d'e-mails, sur votre réseau social préféré, et par le bouche à oreille! Moi je suis tango... plume, que les fruits de mon travail d'écrivain-tanguero nourrissent votre réflexion et imagination autour de la Reine des danses inscrite comme patrimoine mondial à l'UNESCO!

Princesses et beaux cavaliers, avant de vous préparer pour la milonga, si cet article tango vous a plu, partagez-le dans votre liste d'e-mails, sur votre réseau social préféré, et par le bouche à oreille! Moi je suis tango... plume, que les fruits de mon travail d'écrivain-tanguero nourrissent votre réflexion et imagination autour de la Reine des danses inscrite comme patrimoine mondial à l'UNESCO!

Commenter cet article

Dominique Valle 14/12/2013 00:38


Excellent post, ami. Ouvert ou fermé, un tango ne vaut que par ses interprêtes qui doivent impérativement faire leurs games avant de se lancer et d'affirmer quoi que ce soit. Et le débat sur le
vrai tango est un débat d'européens. A B.A. on voit les garnds danseurs danser à la fois de l'ouvert et du fermé sans que cela pose le moindre souci. Tout est question de technique à réaliser,
certaines figures ne pouvant "passer" que dans l'ouverture. Un tango fantaisie fermé ? Je vois mal comment ! Bref, ces querelles de clocher sont ridicules et ne font pas avancer le tango.
Heureusement que beaucoup de danseurs ne se préoccupent pas de ces considérations ridicules. Au lieu de discourir, dansez, dansez, et montrez ce que vous savez faire, ô grands bavards du bord de
la piste !


Encore merci pour ton engagement, cher Fred


 

Fred Milongeroz 16/12/2013 14:10



Ecrire mes impressions, mon ressenti, mes réflexions, et de là, prendre du recul, se détacher de ses écrits. A partir du moment où l'on écrit, en effet, Dominique, on s'engage! On y engage tout
ce que les gens peuvent penser par la suite!


Merci Dominique d'avoir pris le temps d'écrire ce commentaire - Bonne journée



Laret 19/05/2013 07:54


Merci pour tes explications techniques.En bref,surtout ne pas brûler les étapes....Bon dimanche,Jean-Pierre.

Fred Milongeroz 19/05/2013 13:25



Rien ne sert de brûler les étapes, faut partir à point! en effet... Bon dimanche à toi!