Tatouage et massage, nos plaies et nos cicatrices émotionnelles

Publié le par Frédéric Zarod

  tatouage massage bien être relaxation avignon tarif masseur vaucluse bouches du rhone rituel détente massages non érotique massage suédois provence
 
 
 
 
Le monde du tatouage m'a toujours fasciné, ainsi que ceux et celles qui se font tatouer. Je sais, cela paraît un peu ridicule de ma part. Il m'est arrivé souvent de réfléchir pour faire marquer sur ma peau, un signe, une allégorie... mais quel dessin? Quel symbole? Et où? Sur quelle partie du corps?....
 

Quand je vois, maintenant que j'ai découvert le blogging, ma soif d'écrire.... heureusement que je me suis mis au blog au lieu du tatouage......! Il ne me resterait même plus un centimètre carré de peau à un tatoueur pour exécuter son art!


photo image tatouage massage bien être relaxation avignon tarif masseur vaucluse bouches du rhone rituel détente massages non érotique massage suédois provence



Quand je masse une personne, j'ai l'impression de faire le contraire du tatoueur : j'enlève les noeuds, les dessins d'un muscle contracté, stressé par le quotidien.
 
Que je ne vous y prenne pas! Je ne porte aucun jugement sur le tatouage.
 
Penser à l'acte de se faire tatouer, c'est déjà laisser ressortir les marques profondes de son être, marques laissées par la vie passée. Désirer un tatouage est peut-être affronter une peur, lui permettre déjà de s'exprimer sur sa peau, par l'acte conscient de choisir son symbole à graver. "Regarder mes blessures, regarder mes plaies" ou encore simplement : "Regardez ce que j'aime!" - "Regardez qui je suis!"
 
phot image tatouage massage bien être relaxation avignon tarif masseur vaucluse bouches du rhone rituel détente massages non érotique massage suédois provence

 
Je sais bien que le tatouage existe depuis la nuit des temps, ainsi en est-il du massage.
 
Lorsque mes mains pétrissent, talonnent, appuient, glissent, frictionnent, je défais une marque émotionnelle. Du moins je contribue à la faire ressortir à la surface.
 
Tatouer ou masser, c'est aussi rencontrer des gens; c'est un prétexte pour aller vers l'autre, socialement parlant, et aller au-delà simplement qu'échanger des paroles parfois superficielles. Car une personne tatouée comme une personne massée - d'une manière ou d'une autre - livre davantage son histoire. Que nous soyons tatoueurs ou masseurs de bien-être, c'est avec humilité qu'on reçoit la confiance que nous accorde la personne qui vient nous voir.

Personnellement, même pour une relaxation de détente, c'est une responsabilité saine, après laquelle je me sens davantage comme faisant partie d'un tout, d'une société, alors je retourne à ma solitude avec sérénité, en ayant la sensation d'avoir participer au bien-être de notre humaine existence.
 
photo image tatouage massage bien être relaxation avignon tarif masseur vaucluse bouches du rhone rituel détente massages non érotique massage suédois provence

 
Le point enrichissant aussi dans le massage - ainsi en va-t'il de même pour le tatouage? - en tout cas dans ma démarche, est ma contribution à faire changer les préjugés concernant l'approche sociale du corps : qu'il soit celui d'un homme ou d'une femme, mon travail concerne la détente d'un être à part entière. Car je sais bien par expérience que dès qu'il s'agit de se faire toucher, les verrous entrent en oeuvre, qui sont ceux de se protéger dans un contexte qui s'apparente à la vulnérabilité. Nous rencontrons cela également pendant l'apprentissage du tango argentin.
 
La partie nue du corps qu'on offre à masser, n'est pas toujours habituées à recevoir la visite même bienfaisante de mains éloignées de ses propres repères affectifs.
La pudeur augmente entre l'homme et la femme.
 
 

photo image tatouages tatouage massage bien être relaxation avignon tarif masseur vaucluse bouches du rhone rituel détente massages non érotique massage suédois provence
Mais c'est une question d'habitudes. Masser des gens au-delà de son cercle affectif, est un apprentissage qui se fait généralement après une formation, une première session où l'on se retrouve plusieurs à se masser mutuellement. On vient avec ses inquiétudes; on repart avec la sensation de s'être libéré d'un verrou qui s'avère être la conséquence d'un tabou véhiculé entre hommes et femmes.
Je veux bien admettre que ce tabou prend ses sources dans un contexte donné : une femme n'aurait pas idée d'accepter de se laisser toucher par n'importe qui, sans savoir quelles sont les intentions précises de l'autre.
 
Maintenant, que dire lorsque le massage de bien-être, à partir du moment où il est présenté comme non médical, non thérapeutique et non érotique, donne encore des réticences à des femmes qui pourtant même connaissent déjà la personne leur en proposant un?
 
photos tatouages images tatouage massage bien être relaxation avignon tarif masseur vaucluse bouches du rhone rituel détente massages non érotique massage suédois provence

 
Le conditionnement est issu d'un passé où l'on a "diabolisé" le corps, son expression naturelle ainsi que son toucher.
 
Maintenant, je reconnais qu'il ne s'agit pas de s'aventurer - notamment pour une femme - à se laisser masser dans des conditions d'insécurité. Lorsque les personnes se sont mises d'accord pour un rendez-vous, il est nécessaire aussi d'être clair dans ses intentions, et cela est vrai aussi bien pour la personne massée que pour la personne qui donne ce massage.
 
 
Il paraît plus facile d'aller se faire tatouer - d'autant plus une partie du corps tel que le bras ou le mollet - que de se laisser masser, qui demande qu'on ôte davantage de vêtements! Pour la boutade... n'oublions pas cependant que la main huilée est plus rassurante qu'un outils de tatoueur ( Je conçois aussi la prise de risque du tatoueur  dans l'exercice de son art ). 

 
 
     
Fred Milongeroz
 


Symbole.JPG

Commenter cet article

écéa 29/10/2011 12:49


Bonjour Fred,
Je viens vous remercier pour l'invitation à participer à votre communauté...
Je vais dire "Tu" c'est plus simple sur les blogs....
Donc, j'ai regardé un peu quel sujet y était abordé....
Votre, pardon, ton métier m'effraie, je m'explique, pour moi le massage est un acte impossible, justement je voudrais poser une question que je n'ai jamais osé, voilà dans les cours de préparation,
est-ce que vous abordez une partie psychologique de la personne..
J'ai besoin de soins constant, j'ai des heures de kiné mais la seule chose que j'autorise c'est qu'il me mette des plaques chaudes sur les parties qui en ont besoin....
Mon kiné connaît ma phobie et donc n'insiste pas, il ne reste pas dans la même pièce que moi, il s'occupe d'une autre personne..
J'ai été agressé étant enfant, d'où mon livre, et personne depuis ne peut même me frôler, c'est pour moi douloureux, il n'y a que mes enfants qui ont eu ce contact avec moi sans "danger"...
Je ne me livre pas facilement à part par l'écrit, alors j'en profite !!!
Pour en revenir à votre communauté, ce n'est pas trop dans les sujets que j'aborde, à moins que je ne change !!!
Merci et belle journée...écéa.