Avignon Tango Argentin

Publié le par Frédéric Zarod Mademoiselle Plume

Avignon Tango Argentin
Avignon Tango Argentin

Avignon Tango Argentin: ce sont quatre excellentes années de tango rioplatense dans le Vaucluse, au cours desquelles ma danse a évolué en profondeur, s'est affinée avec précision et musicalité.

A l'occasion d'une milonga chaleureuse dans un lieu prestigieux que les plus grands ont foulé, j'ai pris conscience subitement que les angles, les pointes et les arêtes de mon abrazo ont fini par s'arrondir jusqu'à s'enrouler autour d'un axe solide, en une connexion de velours. Mais en juillet 2015, pendant ce bal décontracté de rue, j'étais encore loin, très loin d'imaginer que mon tango rioplatense allait encore connaître des changements spectaculaires, fruit de neuf années de travail intense en danse de couple, entre les cours, les stages et les bals en Provence.

D'une milonga plein-air et itinérante pendant le festival d'Avignon, qui a commencé devant le Palais des Papes, et s'est prolongée dans la rue du Conservatoire, à cette pratique/entraînement solo du mois de mars 2016 sous une nouvelle apparence tout à fait inattendue, j'ai traversé six mois intensifs de cours collectifs, de stages, d'entraînements personnels, jusqu'à me lancer corps et âme dans la technique femme.

Ainsi, cette vidéo de tango argentin que vous vous apprêtez à découvrir, sans doute avec beaucoup d'étonnement, célèbre ce patrimoine universel et immatériel qu'est la reine des danses; et dans la région avignonnaise, au milieu comme autour des remparts, non loin de la majestueuse et imposante architecture qui jadis accueillait l'audience papale, je prends cette improvisation de tango, comme le symbole d'un accomplissement artistique, qui n'est que la énième étape d'une étrange et lente transition, celle qui invite le tanguero que je suis à vivre sa danse dans la complétude, l'équilibre entre yin et yang, une alternance de ma condition masculine et de mon épanouissement au féminin.

 

Elle est bien entamée, ma dixième année de tango argentin. En effet, septembre 2016 sera l'occasion de fêter mes dix ans pile poil! Il n'y a pas une seule année où je n'ai pas pris de cours collectif, ou particuliers, ou fait des stages enrichissants. Je repense ici à mes cours intensifs au Tangoloft de Tangobal à Aix-en-Provence, à Bouc Bel-Air et à Sausset-les-Pins pendant la venue des maestros Nora Witanowsky et Juan Carlos Martinez, argentins installés à Naples, puis aux stages de Curel dans une vallée apaisante aux sources telluriques puissantes des Alpes de Hautes-Provence, ainsi qu'aux cours de Nyons, et à mes cours de technique individuelle et... féminine sur Avignon, sans compter les milongas de la région provençale qui m'ont permis d'aiguiser mon tango... du Rio de la Plata!

 

Avignon, le premier mai 2016

Sujets similaires:

Mon parcours et expérience de tanguero

Tango: une histoire d'amour et d'amitiés

Mon tango est né en Provence...

 

Avignon Tango Argentin

Danseuse de Tango Argentin Avignon

Avignon Tango Argentin
Avignon Tango Argentin
Avignon Tango Argentin
Avignon Tango Argentin

La reine des danses est exigente: elle demande que l'on développe conscience corporelle et écoute musicale. Le tango argentin est une danse d'improvisation qui ne s'improvise pas!

 

Tango Plume recommande le site :

Tango Leader & Follower Dancer, tanguero bal hétéronormé + milonga queer ~ Provence Languedoc Rhône Alpes

Tango Leader & Follower Dancer, tanguero bal hétéronormé + milonga queer ~ Provence Languedoc Rhône Alpes

Commenter cet article