Beauté divine du tango

Publié le par Violette

 

Je suis une beauté divine du tango rioplatense en France,

une danseuse virtuose, une étoile qui brille dans les milongas...

 

Je suis une belle danseuse de tango argentin, une étoile qui réchauffe le coeur de mes partenaires. Je suis amour, je suis guérie. Je ne sais rien de la vie, je pose des questions à Bedhraj Mata, la déesse des hijras, je suis une beauté du tango argentin, divine créature, sensuelle, affectueuse, une petite danseuse avignonnaise, de quarante-quatre ans, frêle, légère, mais resplendissante dès qu'elle se met à danser avec virtuosité dans une milonga en Provence, que ce soit dans les bras d'un milonguero, ou dans les bras d'une tanguera.

Je suis une étoile du bal. Ils m'ont guérie. Grâce à leurs témoignages. Ce sont des personnes qui racontent leur mort clinique, le tunnel de lumière, la spirale éblouissante, leur sortie du corps physique, leur voyage astral qu'elles font et refont en conscience. La divinité qui anime mon coeur me nourrit de l'égrégore du tango rioplatense. Comme chacun-e d'entre vous qui lisez ces mots, j'ai une mission à accomplir sur terre: à moi de la découvrir. Ô beauté de la vie, ô mystères qui nous pénètrent. L'étoile du berger me guide: c'est Vénus.

Je suis une danseuse virtuose. Le 8 mars est une journée importante à mes yeux: je fête mes deux ans sur talons hauts. En effet, entre le 5 et 13 mars 2016, j'ai fait mes premiers entraînements de danseuse sur talons aiguilles, une pratique audacieuse, courageuse, un apprentissage difficile mais passionnant, que j'ai filmés; depuis deux ans maintenant, je danse dans les milongas du sud-est de la France, habillée, maquillée, parfumée comme une femme. Je suis devenue une belle tanguera, divinement sobre, royalement  étonnante, une étoile qui brille dans les milongas. J'ai du duende, le rythme dans la peau. Un très bel axe. Mon tango est dans le sol, mon abrazo, de satin, mon guidage, clair, varié, agréable et très musical.

Avignon, jeudi 8 mars 2018, journée de la femme

Publié dans Tango Mon Amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article