Comment interpréter la musique?

Publié le par Frédéric Zarod

Comment interpréter la musique?

Comment danser le tango argentin, s'identifier à sa musique?


Comment interpréter une milonga, une valse argentine, un canyengue, un tango? Quels sont les ressorts viscéraux pour improviser sur le rythme, les accents, les contre-temps, la mélodie, et toutes les autres nappes d'une musique? Est-ce une question d'écoute musicale, ou de noces de velours pourpre avec l'égrégore du tango rioplatense?

 

On dit bien que le ventre est le siège des émotions, et le coeur, celui des sentiments. Ce qui naît de la panse et des poumons retourne au buste et aux viscères; la musique est sortie de l'instrument d'un musicien qui, dans le port de Montevideo, dans un quartier de Buenos Aires, au bord du Rio de la Plata, a désespéré, aimé, pleuré, crié, détesté; sa composition musicale revient dans notre chair, s'enfonce entre les fibres de nos muscles, tel est l'esprit du tango.

 

D'abord, il nous faut maîtriser la base du tango argentin, côté danse,  la technique, pure et dure: schéma corporel dynamique, guidage, connexion, abrazo. Il faut y passer!

Ensuite, il est question de s'identifier au tango argentin, à sa musique. L'identification émotionnelle... ça, j'peux pas te l'expliquer. Je ne sais pas comment ça fonctionne vraiment, tu écoutes la musique... tu t'identifies à elle... tu laisses ton corps astral prendre sa forme.... tu vois bien que je ne peux pas t'expliquer, encore moins l'enseigner...

 

En tant que danseur, je me laisse pénétrer en profondeur par les plus beaux tangos, D'Arienzo, Troïlo, d'Agostino, Di Sarli, Biagi... Des chefs d'orchestre qui donnent des frissons, la fièvre, c'est incompréhensible comment ça prend les trippes, leur musique, elle n'entre pas dans les oreilles, elles rentrent directement dans le ventre, il n'en est pas autrement: le corps est une éponge, il se gonfle des vibrations instrumentales, vacille sous une voix qui te met sans dessus-dessous!

 

Existe-t'il seulement un professeur de tango argentin pour enseigner comment s'identifier à la musique, l'interpréter avec son coeur, ses trippes? Pour donner un cours d'identification émotionnelle à la musique, un cours pour apprendre à développer des sentiments puissants sur une musique qui nous transporte, nous transcende, un cours pour en expliquer les mécanismes bio-physio-mécano-émotionnels et... métaphysiques? 


Cours stages pratiques milongas pas de secret en tango argentin perseverance curiosite entrainements et de la passion
 

Avignon, le premier novembre 2013

Juan D'Arienzo: El Puntazo

Anibal Troïlo: Toda Mi Vida

Angel D'Agostino: Tres Esquinas

Carlos Di Sarli: Comme il faut

Rodolfo Biagi: Paloma Con Alberto Amor

Je vous rassure, il existe des stages d'écoute musicale et d'interprétation du tango argentin. On ne dansera pas de la même façon sur Carlos Di Sarli, sur Juan D'Arienzo ou sur Astor Piazzolla. Si cet article vous a plu, partagez-le sur vos réseaux sociaux - Abrazo fuerte

Je vous rassure, il existe des stages d'écoute musicale et d'interprétation du tango argentin. On ne dansera pas de la même façon sur Carlos Di Sarli, sur Juan D'Arienzo ou sur Astor Piazzolla. Si cet article vous a plu, partagez-le sur vos réseaux sociaux - Abrazo fuerte

Commenter cet article

Laret 01/11/2013 10:11


"C'est si facile le Tango!",oui si j'habitais pres de chez toi!!!Tres bonne journée,Jean-Pierre

Fred Milongeroz 01/11/2013 19:53



Oui si facile, c'est notre mental qui complique tout ce que le corps aimerait faire simplement avec spontanéité