Comment embellir sa danse, être élégante

Publié le par Mademoiselle Plume

La grâce de la danseuse, être belle dans son tango

La grâce de la danseuse, être belle dans son tango

Comment embellir sa danse, être élégante, avoir de la grâce, de la féminité en tango argentin

 

La beauté des adornos, de jolies fioritures à faire, simples, et pourquoi ne pas les intégrer dans la marche, la salida, l'accélération ou la suspension du mouvement, les pivots, notamment par le biais du huit avant, du huit arrière, et du huit coupé (le célèbre et sensuel "ocho cortado" de la lady tanguera)?

L'esthétique de la danseuse de tango est l'aboutissement d'un travail corporel de fond... Mais n'oublions pas pour autant l'émotion, le contexte affectif, la créativité, la personnalité de la danseuse, et l'interprétation musicale qui a sa part d'inné également.

 

Être une femme du tango, ça ne s'invente pas, ça se travaille, ça se crée parce que nous sommes toutes des créatrices émues dans les bras de nos cavaliers préférés, nous sommes des grandes couturières sur la piste de danse, amoureuses et jalouses, joyeuses, fières, ou nostalgiques, pudiques ou délurées, impatientes parfois, en paix dans un abrazo réconfortant, nous brodons nos petites et grandes histoires, nos anecdotes jolies, tristes, d'épouses heureuses, de veuves, de grandes soeurs, de nièces, de femmes indépendantes, de maîtresses transies d'amour, d'étudiantes ou de dames dont la sagesse apaise le bal, midinettes avec l'aiguille de nos talons, géomètres de la pointe du pied, et du bout des ongles, danseuses, étoiles de la milonga, avec nos embellissements de séductrices, d'amies, d'amantes, de filles qui aimons les beaux mouvements, dessiner de magnifiques arabesques sur la baldosa, faire comme de jolis ronds dans l'eau, et des ricochets sur le parquet flottant!

 

C'est la rentrée, scolaire, littéraire, ouvrière et administrative, qu'importe notre milieu social, la danse n'a pas de frontière, de cloisons, de saison attitrée, elle est la beauté que la femme peut incarner, et j'en connais, des copines tangueras, qui sont impatientes de reprendre leur cours de technique individuelle à la barre classique, leurs entraînements au féminin!

 

Musicalité et embellissements d'une danseuse française du tango rioplatense,

 

très féminine, qui propose une élégance de la femme dans la milonga. Tout vient du sol, de l'enracinement, de l'axe, de sa magnifique verticalité et fierté dynamique, à partir de son appui et de l'utilisation correcte du talon aiguille.

L'esthétique de la danseuse n'est pas seulement un exercice de style, mais un véritable travail en profondeur qui s'appuie sur une posture cohérente, naturelle, et respecte le squelette, le dos, les tendons, ainsi que le confort de la femme dans le couple du tango.

Une technique approfondie, du pas, du pivot, pour être musicale et faire de belles petites figures, ou des mouvements qui ont de l'ampleur, telle est l'expression du tango au féminin, exprimer sa personnalité de tanguera, tigresse ou maîtresse, douce et accueillante, à l'écoute du cavalier.

 

Nous sommes toutes de belles tangueras, jeunes ou moins jeunes, avec notre caractère, notre passé, nos attentes et nos rêves. Comment être guidée sans se priver pour autant de prendre l'initiative et apprécier toute la mesure de la complicité dans le couple tantrique du tango argentin, et surtout, sans sacrifier son besoin de se sentir féminine, grâcieuse, et... soi-même?

Tango Technique Lady

Publié dans Lady Plume, Mes vidéos, Abrazo

Commenter cet article