Eveil de la conscience corporelle

Publié le par Frédéric Zarod ~ Mademoiselle Plume

Eveil de la conscience corporelle dans l'abrazo du tango argentin

Eveil de la conscience corporelle dans l'abrazo du tango argentin

 

Eveiller et développer sa conscience que l'on a de son corps en mouvement et y ressentir des émotions en les accueillant sans se juger, est la clef de tous les progrès. Je suis en train de m'apercevoir que l'enseignement du tango rioplatense passe aussi par la transmission d'un savoir-être dans son corps, contribue à ce titre à un éveil progressif de la conscience, ce qui ouvre des horizons insoupçonnables en danse de couple.

 

Danser le tango en conscience, en restant attentif à sa posture ergonomique, à sa respiration, à ses attitudes corporelles, c'est faire la lumière sur ses contractions incohérentes qui créent des tensions inutiles dans l'abrazo ouvert comme fermé, et en conséquence chez sa ou son partenaire de tango.

 

Une simple prise de conscience suffit parfois à déverrouiller le buste, les hanches, les épaules, et améliore la fluidité du couple de danse.

 

Conscientiser les blocages nerveux et verrous musculaires, permet de libérer aussi des charges émotionnelles qu'on retenait prisonnières parfois depuis fort longtemps: les émotions se logent dans nos muscles, elles sont sans doute le principal obstacle pour apprendre à danser le tango et progresser sans perdre espoir...

 

 

Tous mes professeurs de tango argentin, mais aussi mes professeurs de danse de société, de rock six temps et salsa cubaine, m'ont retransmis l'amour de la danse de couple, ce que sont la connexion, le transfert de poids, le sol, l'abrazo, le pivot, le guidage, la musicalité, les embellissements, les figures... quelques années plus tard, je récolte en abondance les fruits de mon travail et de ma persévérance d'élève qui a débuté d'abord à Bordeaux, s'est retrouvé ensuite danseur "intermédiaire"  dans les Bouches-du-Rhône et poursuit son apprentissage en tant que leader & follower dancer "avancé(e)" depuis 2012 sur Avignon. 

Après dix années de cours et de stages, de pratique et de bals, d'entraînements solo, je ne reconnais plus mon tango, je me trouve sur un chemin inconnu, je croyais savoir... le tango, c'est la vie, c'est l'enfant, l'homme, la femme qu'on re-découvre dans notre abrazo, c'est l'égo qu'on apprend à comprendre en milonga, c'est l'être humain qui aborde ses émotions sous un autre aspect du couple éphémère et affectif.

 

Ma petite conscience corporelle est comme la flamme ardente de l'amour, de l'espoir et de la joie: ça se cultive. Le tango argentin m'aide à extirper de mes zones inconscientes, des émotions négatives, mais à y trouver également des ressources psychiques précieuses qui demeuraient si longtemps inaccessibles.

 

Je reste fidèle à ma démarche de danseur amoureux et de tanguera passionnée par notre reine des danses issue des berges du Rio de la Plata, démarche de conscience corporelle, d'éveil à la fois affectif et social, de rencontre avec l'Autre.

Eveil de la conscience corporelle

Tango Adornos Técnica para la Mujer

Improvisation Tango Adornos Technique Femme

L'une des clefs pour progresser en tango, c'est bel et bien de prendre conscience de l'axe dynamique de sa/son partenaire de danse. Par l'abrazo, le couple doit apprendre à marcher en musique, et sans créer des tensions dans les bras, le buste, les reins ou la nuque. Il n'y a pas 59 secrets pour faire des progrès: allumer la petite flamme qu'est notre conscience corporelle, et veiller à ce qu'elle ne s'éteigne pas dans notre couple tendre et sensuel du tango rioplatense! Si cet article vous a plu, faîtes-vous une bonne conscience en le partageant sur vos réseaux sociaux ~ Abrazo fuerte  ~

L'une des clefs pour progresser en tango, c'est bel et bien de prendre conscience de l'axe dynamique de sa/son partenaire de danse. Par l'abrazo, le couple doit apprendre à marcher en musique, et sans créer des tensions dans les bras, le buste, les reins ou la nuque. Il n'y a pas 59 secrets pour faire des progrès: allumer la petite flamme qu'est notre conscience corporelle, et veiller à ce qu'elle ne s'éteigne pas dans notre couple tendre et sensuel du tango rioplatense! Si cet article vous a plu, faîtes-vous une bonne conscience en le partageant sur vos réseaux sociaux ~ Abrazo fuerte ~

Publié dans Abrazo, Mes vidéos

Commenter cet article

Laret 25/05/2013 17:14


Ils furent tes "professeurs",tes"inspirateurs" ??Bonne soirée,Jean-Pierre

Fred Milongeroz 27/05/2013 00:56



Sylvie et Nacer, oui. Nora et Juan Carlos sont leurs "parrains" du tango.