Arrestation de l'activiste tangonymous Fred Milongeroz

Publié le par Agence pour la Sécurité du Tango


tangonymous-tangotitudes-photo-image-mirada-tango-argentin


Ceci est un message de l'ASST

(Agence Secrète pour la Sécurité du Tango)

 

Objet :
Arrestation de l'activiste tangonymous Fred Milongeroz.

 


Bureau de l'Antenne Officielle des Enquêtes

Secteur 59/94-BAILANDO33-62TOGAN

Dossier n°78-06-ALMA-44/DEL93/SUR-69/PQ/MIRANDA77

 




Tangueras, tangueros,

 

Nous vous informons, par la présente, que nous avons procédé à l'arrestation par nos services secrets, de l'individu se présentant sous le nom de Fred Milongeroz.

 

Cet homme est dangereux pour notre monde du tango.
 

En effet, il ne respecte par les règles canoniques de la mirada et du cabeceo. Nous l'avons pris en flagrant délit d'inviter quelques tangueras par le geste terroriste qui consiste à tendre la main et à faire un sourire charmant.

 
 

Nous avions pour objectif depuis 2011 de neutraliser ce danseur qui se fait appelé Fred Milongeroz; nous ne voulions plus que cet individu que nous soupçonnons à l'origine de la secte des Tangonymous (que nous sommes sur le point de démanteler), puisse agir avec autant d'effronterie, et d'originalité dans ses actions et son activité d'écrivain.

 
 

Aujourd'hui lundi 29 juillet 2013, à 18h00 précise, cet individu était sur le point de rendre public sa vidéo "Les Impro-Tangotitudes de Fred Milongeroz".

 

Pièce à conviction, preuve de son acte prémédité :


Dossier presse feminine jeune belle tanguera pivot talon sortie de jambe
 

Ce sont ses messages qui précèdent son acte prémédité, qui nous ont permis de le localiser et de lui confisquer sa vidéo non conforme aux lois et règlements régis par le code milonguero aux articles 38/95B et 67/83ABR, et propre à semer le trouble au sein du monde tanguero.

 

Nous sommes en train de procéder aux analyses de cette vidéo qui est susceptible de contenir des messages codés ainsi que des informations visant à perturber l'ordre public dans le monde du tango argentin et ses milongas.

 

 

Cet individu n'en est pas à son premier délit, puisque nous l'avons déjà appréhender pour certains de ses textes blasphématoires envers notre Eglise du Tango.


En outre, il a tenté à maintes reprises, auprès de ses nombreuses victimes tangueras, de les guider sans la force des bras.

Depuis 2012, des danseuses d'encuentro ont porté plainte auprès de nos services secrets pour la sécurité du tango, contre Monsieur Milongeroz, accusé du délit d'utilisation de l'énergie du sol, et d'utilisation abusive du centre de gravité de ses victimes.

 

Actuellement, l'individu est interrogé afin qu'il nous communique le nom de ces frères d'arme.

Il est têtu, mais nous avons les moyens de le faire parler!

 
 

Signé : Lieutenant-Colonel de l'Agence Secrète pour la Sécurité du Tango


 

Annexes 34/06/BSAS-93
Pièces jointes, notre enquête sur le tangonymous Fred Milongeroz :

Publié dans Tango argentin

Commenter cet article