L'élégance du tango

Publié le par Frédéric Zarod



elegance du tango argentin compas y elegancia posture technique homme danser sur le rythme



Comment avoir de l'élégance dans son tango?

C'est la question que je me pose en ce moment, après neuf ans de travail, de stages, de cours et de milongas: qu'en est-il de l'élégance, de la posture, de la technique et du rythme? A partir de mon centre de gravité, je dois faire jallir tout cela, avec harmonie, de mon ventre, faire rayonner une logique transcendante, une âme, et sa beauté, par le tango: "elegancia, postura, tecnica y compas."



Jusqu'à maintenant, le problème qui se posait pour moi en tango argentin, était :

Comment guider ma danseuse sans la force des bras?

Comment avoir du sol?

Comment établir la connexion dans l'abrazo? 



L'élégance du tango, c'est un thème que j'expérimente dans mes nouvelles vidéos d'entraînement Tango Technique Homme, ma petite méditation-tango, disponible sur ma chaîne youtube Tango Conscience.

L'énoncé du problème est très simple : tu es chez toi, tu poses ton appareil numérique et tu enregistres. Maintenant, danse!



"Où est-elle la danseuse?

- Une danseuse? Tiens donc! Je te mets un tango, une valse, une milonga, et maintenant, danse!"



Vous l'avez compris, pas de danseuse.

Débrouille-toi Tango Plume! Si tu es un Tangonymous comme tu le dis, alors... relève le défi! C'est ici qu'on se rend compte que les figures ne servent plus à rien... Vas faire une volcada, une colgada, guider un boleo, un gancho, une barrida, une saccada... Même une marche croisée n'a plus de sens quand tu danses en solo...


Dans cette neuvième vidéo, j'ai voulu privilégier l'élégance du tango argentin, de la marche, ainsi que l'écoute de la musique. Un tango sobre, "propre". Concentration et surtout gestion des émotions. Car c'est dans cet objectif d'improviser un tango dans l'élégance que je me rend compte ce que signifie : apprendre à gérer ses émotions! Danser simplement, lentement, est un exercice plus difficile qu'on ne le pense!

 
 

 

Tango Technique Homme 56 Tendresse d'un milonguero

Publié dans Tango argentin, Mes vidéos

Commenter cet article

Dominique Valle 04/08/2013 19:39


Danser seul, cher Fred, montre une élégance qui ne se retrouve pas forcément en couple, car alors le "poids" (avec tout ce qu'implique ce mot) de l'autre modifie sensiblement ton équilibre. Et
dans ce contexte difficile il s'agit plus de chercher une harmonie qu'une élégance. C'est la guerre, tu le sais, avec certains partenaires ! Je pense alors qu'il faut surtout s'attacher à
l'élégance se soi-même qui peut, par l'imprégnation de la danse, déclencher une envie d'élégance chez le/la partenaire. Et quoi de mieux à conseiller que des  éléments basiques comme
étirement du dos et de la nuque vers le haut, avec abaissement du menton, corps légèrement penché en avant, formant un V à l'envers avec la partenaire, et enracinement de la partie inférieure du
corps dans le sol. Pas chaloupé mais franc. Aucun mouvement intempestif du bras gauche et regard, intention totalement porté, donné à l'autre. Pour moi, ces choses simples sont essentielles.
Point de danse réelle sans cette recherche du geste juste et de la justesse du corps. Car la danse est un corps, et le corps de la danse ne supporte pas, ne pardonne pas l'inattention. Quand je
vois certaines femmes ou certains hommes danser en s'appropriant la danse, je me dis que, quelque soit le nombre d'années de leur pratique, ils n'ont rien compris à l'esprit de la danse. 


Amicalement à toi, ô tanguero passionné !


 

Fred Milongeroz 04/08/2013 21:22



Danser seul permet de découvrir plein de choses formidables : c'est un sacré travail aussi, car on n'a pas de "support" (danseuse ou danseur) et là... pour celui qui n'a appris à danser le tango
qu'en apprenant par coeur des figures, ça pose problème... Car il s'agit bien ici de danser. Seul. On ne sait pas trop quoi faire d'ailleurs avec ses mains, on a envie de les mettre dans les
poches!


Tu as raison, c'est en dansant seul qu'on s'aperçoit qu'il faut un sacré équilibre, on ne peux plus s'appuyer sur sa/son partenaire...


 


Ensuite... seul ou en couple, oui, travailler la verticalité...


 


Par contre, l'élégance qu'on travaille en solo, peut aussi être reporté en couple... à condition d'avoir déjà une certaine maîtrise de la connexion, marche, dissociation, sol etc...


 


Merci Dominique pour ton commentaire!