En l'homme, coeur de pierre

Publié le par Frédéric Zarod


homme femmes aimer amour renverse en croix femmes interdites pierres barrieres linceuil armure pointes etouffe murmures dependants possedes grands yeux coeurs corps inaccessible corde souffre violence fils attache
 


En l'homme, coeur de pierre
 


Un gobelet de pierres

Carcasse modelée

L'homme n'est que barrières

Linceuil de barbelets


Voici l'un sans armure

L'autre bardé de pointes

Etouffé par murmures

Ou sans arrêt qui suinte


Nous sommes dépendants

De ce que l'on possède

Et de ceux nos pendants

A nos cordes qui cèdent


Ces femmes interdites

Vers elles vos grands yeux

Coeur sincère, vous dîtes

En s'éloignant des cieux


Leur corps inaccessible

Violence de surcroît

Mais c'est un vol paisible

Qui les renverse en croix


Et je souffre d'aimer

Quand l'amour fait défaut

A défaut d'être aimé

Nos failles les vraies faux


Un gobelet de pierres

Carcasse modelée

L'homme n'est que barrières

Linceuil de barbelets


Un amas de poussières

Entremêlé de fils

Jaillissante Lumière

En l'homme le sait-il?


Aix/Marseille, le 15 août 2009


 

La féministe et le misogyne n'aiment pas le tango

Visage, arracher le masque

Femme, fleur et flamme de mon coeur

Tango funèbre

Entre Terre et Ciel

Tango, le tour du potier et la terre-argile

Comment enfoncer un clou dans un mur en béton?

 

Commenter cet article