Être une danseuse de tango, trans et travestie

Publié le par Federica

Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être un danseur queer dans le bal hétéronormé ~ Tango argentin et transidentité

Être un danseur queer dans le bal hétéronormé ~ Tango argentin et transidentité

Être une danseuse de tango, trans et travestie

 

Danseuse trans-travestie nerveuse et timide, émotive au début d'une nouvelle pratique au féminin de tango argentin, après l'échauffement, ça ira mieux! Bûcheuse, généreuse et studieuse, passionnée par les embellissements et boleos de la danseuse de tango, il n'y a pas de raison que la technique femme et ses fioritures ne soient un obstacle infranchissable.

Je suis même contente et non moins fière car lors de mes dernières milongas (hétéronormées) dans le Vaucluse et le Gard, des hommes m'ont invitée, et j'avoue que j'ai passé outre les codes de bonne conduite de bal, puisque j'en ai invités aussi, bref... c'est sans importance... et j'ai pu placer quelques fioritures, ganchos et boleos, en demeurant à l'écoute de mes danseurs, et dans l'énergie de leur guidage.

 

Après avoir guidé pas mal de danseuses, j'aime aussi ces moments où je peux enfin entrer dans mon rôle de tanguera queer.

J'évite de faire la folle en dansant, lol, je me surveille, farouche et sanguine que je suis, et toujours dans l'esprit queer du tango (même si ce n'est pas une milonga queer), on ne se préoccupe pas les uns les autres de savoir quelles sont nos orientations sexuelles et affectives respectives, ni ce que l'on a dans le pantalon, ni à quel genre on appartient! Je veux dire par là que même si je suis une trans et une travestie, que j'ai une enveloppe charnelle de mâle et que j'exprime ma féminité comme les autres femmes, je suis un être humain à part entière.

 

Être une danseuse trans, ça ne veut pas dire imposer aux autres danseurs et danseuses ma vision du tango, mon style de vie et ce que j'aspire à être tout au fond de mon être. Et sûrement pas obliger des hommes (ou des femmes) à me guider dans une milonga!

Etant au début de ma transition, je ne sais pas quelle serait la réaction des gens si je venais habillée et maquillée en femme!? J'ai été habituée à me fondre dans la masse... portant depuis des années et des années les mêmes fringues, parce que je n'ai jamais eu à coeur d'acheter des vêtements d'homme... Si je choisissais d'ajuster ma transsexualité jusqu'à la vivre dans tous les espaces publics, y compris donc en milonga, il me serait correct alors de basculer complètement femme, pas seulement en émotion et en attitude, en ressenti et comportement, mais physiquement. Au moins je serais clair pour les autres, les gens ne me verraient pas le c... entre deux chaises.

Cependant, l'hormonothérapie et sa conséquence fort probable qu'est l'opération de réassignation, est une démarche lourde, compliquée, qui modifie l'équilibre hormonal du corps... Je n'aspire pas, après m'être documentée sur le sujet, à une telle métamorphose. Pour moi, la santé avant tout...

 

C'est ici d'ailleurs que l'aventure de ma transition devient intéressante, au milieu des souffrances inhérentes à ce qui serait suseptible d'être qualifié de "disphorie du genre" ou encore syndrôme de Benjamin.

En effet, mon défi pour vivre en adéquation avec ma transidentité devient artistique, pour commencer. Ensuite, reste le côté psychologique et social... une autre paire de manche, sachant que je découvre avec ma transition et ma "sortie du placard", que je commence à apprécier réellement le corps dans lequel je me trouve, et que ce n'est pas parce que j'ai des hanches étroites et une pomme d'adam, une poitrine désespérément plate et du poil en veux-tu en voilà, qu'il m'est impossible d'exprimer ma féminité: il y a mille et une manières d'être femme, de se ressentir femme à travers la vie quotidienne.

 

A vrai dire, mon corps d'homme est bien utile pour guider, car en tango, je tiens à mon rôle de guideur aussi, même si je sais qu'une femme peut guider: travestie, je ne sais pas si beaucoup de femmes accepteraient mon abrazo de "leader dancer"!

Dans la vie, tout est question de choix, et d'assumer ses choix, avec les inconvénients qui en découlent. Donc ne jamais prendre une décision à la légère, surtout s'il s'agit de commencer une  thérapie hormonale pour basculer dans l'autre camp! C'est irréversible! Car contrairement aux idées reçues, l'irréversibilité d'un changement médicalisé mtF (ou ftM), commence avec les hormones, et pas avec l'opération, même si cette dernière est encore une étape décisive, elle aussi sans retour en arrière.

 

Me travestir juste pour les milongas? Disons qu'à partir du moment où des hommes veulent bien m'inviter, c'est déjà ça. Eventuellement porter mes talons, parfois... Il ne faut pas inquiéter les hommes du bal hétéronormé, l'art du travestissement est une chose, mais il existe aussi l'art de s'adapter en société, de faire des consensus pour ne pas heurter la sensibilité de chacun, et dans mon cas, celle des hétéros, hommes comme femmes.

 

Le tango entre hommes ne signifie pas qu'il faille être gay (open a new window) et faire des manières féminines. Je suis capable de m'adapter en bal mixte, hétéro-codifié par nature. Même si j'ai tendance à me laisser aller à des attitudes foncièrement féminines dans mes vidéos Technique for Ladies, en milonga, d'abord je viens habillée en homme (ça va, j'y arrive encore, ça ne me pèse pas depuis le début de ma transition!), je reste à plat, avec des chaussures masculines, même si j'emmène toujours mon sac de chaussures à talons, et mon comportement de danseur trans reste plutôt neutre, surtout pour ne pas indisposer mes cavaliers.

Prenez par exemple ce qui fait la différence entre le tango des frères Macana, un tango masculin sans connotation particulière, et le tango de Martin et Maurizio, dont l'abrazo déborde de sensibilité et de complicité un peu plus intimiste chez un couple d'hommes, sans que pour autant, on veuille tirer des conséquences hasardeuses. La presse people, c'est pas mon truc, je ne suis pas du genre voici!

 

Puisque j'y suis, il est bon de rappeler que trans ne signifie pas toujours transsexuel(le), ou trans hormonée non op, ou encore trans opérée.

Le mot trans renvoie à un large éventail de comportements sociaux, affectifs, de pratiques privées, d'attitudes, de sensibilités et d'attirances pour un genre ou un autre: transidentitaire, transgenre (transgender en anglais), travesti, dragqueen, androgyne, hermaphrodite, trans hétéro, bi ou homo, troisième genre, transidentitaire avant, pendant ou après passing/coming out, trans qui s'ignore, en souffrance (open in a new window), ou qui sort à peine du placard, s'affiche, assume ce qu'il est, trans à temps complet ou trans par curiosité, qui se cherche, en début de transition ou accompli, mtF, ftM, etc... La lettre T est souvent utilisée pour remplacer les lettres H ou F. Exemple: T-Girl, TG (transgenre), TV (travesti/transvesti), TS (transsexuel)...

Cisgenre: homme qui se sent homme, femme qui se sent femme, personnes les plus nombreuses dans notre société dont le corps sexué et physique, le corps émotionnel, et le corps mental semblent relativement et plus ou moins correctement alignés, formant une unité assez fonctionnelle sur le plan psychique pour vivre en société; ce qui ne les empêche pas d'ailleurs d'avoir d'autres problèmes, d'autres souffrances.

Chez une femme trans, par exemple, à l'inverse du cisgenre, le corps physique est celui d'un homme, placé dans une âme de femme (corps astral/ corps des émotions); d'où des crises d'angoisse récurrentes, de l'anxiété permanente, de la cyclothymie (bipolarité), peut-être de la procrastination, de l'agoraphobie, ce qui crée aussi des tensions violentes dans le corps mental, "je fais un pas en avant, trois en arrière", "je me noie dans un verre d'eau", "je n'ai aucune stabilité affective et mes relations sentimentales sont catastrophiques."

 

Transgenre = hormones? Il faut surtout enlever dans l'esprit populaire, cette idée complètement fausse qu'être trans implique forcément une hormonothérapie et/ou une opération de réassignation!

A noter encore que le transsexualisme et la transidentité, n'implique pas forcément la prostitution, en tout cas, ni plus ni moins que la grande hétérosexualité moralisatrice. Il existe aussi des travestis sur le plan artistique, transformistes, crossdressers, qui ne sont pas forcément "trans". Qu'on se le dise aussi.

Pour conclure, ne pas oublier que la dernière lettre du sigle LGBT veut dire... Trans! Ou encore travestie.

Avignon, le 10 mai 2016

Être une danseuse de tango, trans et travestie

Farouche et sanguine 3 ~ Travestie transidentitaire et danseuse de tango argentin

Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie

 

Réfléchir, danser et vivre le tango argentin en France

Pour rejoindre notre communauté tanguera sur OB (qui peut inclure également le tango queer, et ses expressions diverses et variées), vous devez avoir un blog Overblog. Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour cette notion d'obligation, car c'est une communauté de blogs créée tout simplement sur la plate-forme de mon hébergeur!

Comment vous inscrire, quelle est la ligne éditoriale de "Réfléchir, danser et vivre le tango argentin", tout vous est expliqué ici: Tango argentin: rejoindre notre communauté sur OB

 

Ma plume poétique en réseau

Si vous aimez mon blog, voici les réseaux sociaux sur lesquels vous pouvez me retrouver. Cela vous permet de partager mes articles, textes, récits et réflexions sur le tango, que vous avez aimés: Réseau Tango Social

 

Ma nouvelle vie de danseur avignonnais

Avignon Tango Argentin

Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie
Être une danseuse de tango, trans et travestie

Improvisation Tango Adornos Technique Femme

Ladyboy, T-Girl, femme trans, transvestie, wearing drag, berdache, lolita, mec au féminin, les appellations contrôlées ou non contrôlées sont nombreuses, autant jongler avec les étiquettes, puisqu'une étiquette ne donne qu'une vague idée, un aperçu extrêmement étriqué de l'existence d'un être humain.... Pensez à laisser un commentaire tout en bas de cette page ~ Si cet article vous a plu, partagez-le sur votre réseau social préféré ~ Vous pouvez également vous abonner à mon blog, cf la colonne du menu sur votre droite ~ Kiss !

Ladyboy, T-Girl, femme trans, transvestie, wearing drag, berdache, lolita, mec au féminin, les appellations contrôlées ou non contrôlées sont nombreuses, autant jongler avec les étiquettes, puisqu'une étiquette ne donne qu'une vague idée, un aperçu extrêmement étriqué de l'existence d'un être humain.... Pensez à laisser un commentaire tout en bas de cette page ~ Si cet article vous a plu, partagez-le sur votre réseau social préféré ~ Vous pouvez également vous abonner à mon blog, cf la colonne du menu sur votre droite ~ Kiss !

Commenter cet article