Le moine danseur et le festival milonguero

Publié le par Le Moine Danseur


Le Festival Milonguero est une messe pour les aficionados du tango. Une secte? Non. Une société secrète? Non plus. Le festival milonguero étend ses tentacules partout en Europe, du Portugal à Berlin, en passant par Paris.

Encuentro de la Diva Tanguera aux lèvres couleur tango et du Vieux Milonguero aux chaussures noir et blanc. Un milieu fermé, mais n'importe qui peut avoir la clef. Il suffit de mettre un pied dans le tango argentin!

Je suis un moine danseur
Tango passion, avec l'esprit tango
Un prêtre milonguero
La chasteté fait mon bonheur

Je n'ai pourtant pas fait voeu de chasteté, que je sache?

Encuentro avec une diablesse? J'en ai discuté avec quelques amis du grand festival milonguero, et certains m'ont confirmé la même tendance. Le célibat et la chasteté. Avant, je fréquentais les dancings, les soirées latino salsa et rock swing, et il m'arrivait de sortir avec une danseuse. C'était le temps où je sortais encore régulièrement avec une petite-amie...

Mais depuis que je suis rentré dans ce sacerdotal festival milonguero, le petit oiseau ne chante plus. Et il y a un seul tango que je me refuse de danser pendant les milongas  de Marseille ou de Toulouse, d'Avignon ou de Martigues  : El Choclo

festival encuentro milonguero cerrado abrazo ferme pecho mirada codes milonga

Tango Bien-être
Milonga corps à corps
Milonguero en désacord
Et finir prêtre

Comment s'habiller en milonga, soutane ou pantalon à pince, je finis par m'en poser la question.

Parce que je vais vous dire, en vérité, et que celui qui a des oreilles entende ma parole... "Que tous les frères milongueros, où qu'ils soient et quelle que soit la milonga où ils aillent, se gardent des regards coupables et de la fréquentation des danseuses de tango et qu'aucun ne s'entretienne seul avec elles!"

Qu'elle m'envoie promener sur les roses, la première tanguera qui me jette la pierre. Et j'irai relire  attentivement le chapitre XII de la première règle des frères mineurs, rédigée en 1221 par Saint-François d'Assise qui demande au Pape Innocent III d'approuver son ordre.

Tango bien qui adviendra, et je vais finir par rentrer dans les ordres. Le moine danseur, le prêtre milonguero, vient de rentrer pour l'instant dans sa quatrième année de chasteté. 2013, année érotique?

Suis-je donc en enfer?

Pourquoi le Seigneur m'a t-il chargé d'écumer les milongas, ces lieux où la luxure n'est jamais trop loin, mais est-ce une farce du Diable que de créer une telle coercition sociale avec autant de tentation de la chair au sein de ces soirées lucifériennes et qui me renvoient chez moi, après la Cumparsita, réciter trois Notre Père , un Ave Maria? La vida es una milonga... 

Ne pas désirer avec avidité la tanguera qui s'affale et se trémousse dans notre abrazo cerrado. Ne nous soumet pas à la tentation, Seigneur!


Tandis que je marche avec elle, je récite dans ma tête un verset de la Bible, Exode 20,17 : "Tu ne convoiteras pas la partenaire de danse de ton ami milonguero".

Me voilà lui guider un boléo, et la sorcière en profite pour enchaîner sur un gancho... "Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain", désolé mais selon les codes de la milonga, tu peux danser avec elle!

Année 2013, et voilà Eros qui me pousse dans les fleurs du mal, qui m'éloigne des portes d'un monastère! Et pour couronner le tout, voilà que le nouveau pape est argentin...

Le moine danseur que je suis, le prêtre milonguero que je deviens, essaie de choisir à présent des nonnes danseuses, des bonnes soeurs milongueras. Difficile de les trouver! Elles portent toutes une robe échancrée, des vêtements à faire pâlir le marquis de Sade... Je sais, il ne m'en faut pas beaucoup, mais... 4 ans de chasteté, l'encuentro d'une âme déchue  et de sa conscience.

Voici que le Seigneur me glisse à l'oreille : "Quiconque regarde une femme avec convoitise, déjà connait l'adultère avec elle dans son coeur".

Oui mais Seigneur, ce n'est qu'une mirada

 

Publié dans Tango argentin

Commenter cet article