L'histoire d'un beau gosse qui a échappé au mariage

Publié le par Violette Frédérique "Plume", écrivaine provençale

J'ai gardé quelques photos de lui, c'était un charmant jeune homme.

J'ai gardé quelques photos de lui, c'était un charmant jeune homme.

Une histoire romantique: un jeune homme évite les dégâts traditionnels du divorce

 

Rose rouge épines mariage mystique amour impossible beau petit prince écrivaine Provence couple tantrique texte romantiqueUn beau costume de mariage, chemise blanche et cravate bleue style aristocrate, à 20 ans, avec des rêves d'évasion, de réussite et d'amour éternel. Point de divorce sans mariage, le dicton vient de sourdre à six heures du matin, à la fenêtre de mon alcôve d'épouse qui essuie ses grosses larmes, ce samedi 24 juin 2017, soit trois jours après la fête de la musique, et une semaine après avoir reçu ma première rose rouge.

 

La fin du printemps, je l'ai fêtée le samedi 17 juin: dans une ronde. Tel un voyage astral, spectacle de danse contemporaine et de tango argentin, sur le flanc d'une montagne dans le parc naturel des Baronnies provençales.

Je m'étais mise en route, ce fut un voyage étrange, un public, une salle tamisée. Pourtant, je me suis mise à courir dans les ruelles d'un village, sous des arcades, entre les étals d'un marché de la Drôme; j'ai rejoint les remparts en empruntant la rue du Bon Martinet; je suis montée à la Bonne Mère, descendue du vieux Miramas; j'ai traversé l'île de Martigues, bu à une fontaine; sur la place du Chapitre, les gardes qui patrouillent pendant les soirées festives de l'été n'ont pas su me répondre, je l'ai cherché sans le trouver.

Un costume noir dans les braises du tango

Publié dans Une Plume de Provence

Commenter cet article