Jardins secrets, nos remparts de végétaux

Publié le par Frédéric Zarod

jardins secrets ronces epines buissons epineux mur vegetal remparts naturels protection coeurs fragiles roses fleurs potager barrieres terres fraiches riches mauvaises herbes defricher autour d un chateau jardinier cultiver nos qualites petit prince et la rose habit ne fait pas le moine
 

Nos jardins secrets,

un mur végétal autour de notre coeur
 


Des remparts de végétaux pour protéger les coeurs fragiles: les jardins d'orties, de ronces et de buissons sont faits pour repousser les visiteurs, les curieux, les rôdeurs, sont faits de mille et un trésors qui se méritent si l'on a le courage d'accéder au château de notre coeur, tout au fond de l'allée jonchée de pièges et d'épines, de broussailles et de mauvaises herbes.


L'essentiel est invisible pour l'oeil, que celles et ceux qui ont un coeur brave sachent que derrière les ronces et les buissons épineux, attend aussi un coeur brave.


Les barrières végétales qui poussent ainsi dans un jardin font un tri parmi les badauds, tout comme ils éloignent le coeur de son jardinier caché au fond de l'allée, de l'allée principale qui conduit à autant de forteresses humaines...


Chacun possède les spécimens floraux selon que le petit Prince en lui est triste ou joyeux, engagé ou léger, accueillant ou taciturne, et tout comme l'on dit que l'habit ne fait pas le moine, et qu'il est aussi vrai que l'habit fait le moine, ainsi en va-t'il pour nos jardins secrets où la seule raison d'être est celle d'un être unique... aux mille branches, aux mille fleurs, aux mille tissus que constituent la précieuse et riche flore humaine.

 

Toi que j'apprends par coeur

Mystères de l'être fragile

Les Reines du Tango, un bal donné au Château

L'Eau et la Terre du Tango - 1

La Rose du Tango


 

Commenter cet article