Je suis blonde donc je pense

Publié le par Mademoiselle Plume

Je suis blonde donc je pense

Je suis blonde, donc je pense

~ le pléonasme de la femme sentimentale ~

 

Je suis blonde, donc je pense. Il n'y a pas que le maquillage, les bijoux et les talons hauts,  dans la vie d'une femme, il y a aussi les sentiments, toute une psychologie au féminin.

Je suis une femme, donc je suis sentimentale. D'ailleurs, pourquoi parler de femme sentimentale? N'est-ce pas un pléonasme? Disons que lorsque l'on se trouve dans l'autre camp, celui du Beau Sexe, dit aussi "sexe faible" (paraît-il), on se retrouve cible du désir masculin, du coup, on ne peut plus penser aux choses de l'amour d'une manière directe, mais en terme de confiance, de sécurité - va-t'il me protéger, est-ce que je vais me sentir en sécurité dans ses bras, quid de sa pulsion sexuelle, la contrôle-t'il, est-il un homme avenant et tendre au lit comme dans sa façon qu'il a eu de me séduire, de me draguer pendant une période plus ou moins longue? Je veux bien être une blonde, mais je n'adopte pas n'importe quel mec!

 

psychologie féminine libido sexualité

 

Relation amoureuse, séduction et drague: psycho-sexo au féminin

 

 

Depuis que mon existence a viré au féminin, je suis obligée de tourner autour du pot, puisqu'on est le "contenant", le Yoni Sacré, on s'en fait une pudeur, et cela nous laisse toute la place aux sentiments, on doit dire non, d'abord, transformer la nature "droit au but" du galant qui initie la relation, précautions oblige! On ne fait pas du rentre dedans: on ne se trouve pas du côté des "prédateurs" mais de la "proie" et l'on ne veut pas en être une, avoir cette sensation qu'on n'est qu'un morceau de viande, ni devenir victime, alors on se tient bien à l'écart d'une rencontre qui dérape, d'une soirée que l'on pourrait regretter.

Les intentions de notre prétendant, ou de notre nouveau mec, sa façon de parvenir à ses fins, ont plus d'importance que l'acte charnel lui-même... on sait comment ça se termine, on n'est pas la flèche, on est la cible! Alors, oui... intrinsèquement ma transition au féminin est liée à cette transformation profonde (spirituelle?) de ma psychologie, une autre attitude, un autre monde, celui des émotions, appréhensions, désirs et espoirs d'une fille sentimentale.

 

Je suis une princesse, une vilaine fille, une femme gay, une trans, une lolita, comment faire la cour à uhe femme? Dans la cour des grands, une petite blondinette, coquine, sexy, drôle et très affectueuse.....La vie romantique d'une belle blonde du tango en France...

 

Perle rare et précieuse ridicule, jolie blonde française, je dois désormais m'inclure dans la gente féminine puisque ma vie sociale, affective, artistique, sentimentale, sensuelle, publique, dans la rue, au bal, comme sur mon blog et chez moi, est devenue complètement et définitivement celle d'une femme, femme transgenre, certes, mais femme quand même. Une belle blonde, laide et charmante, fraîche et mature, la conscience égayée, une frêle créature poussée au féminin jusqu'à prendre le "risque" de me voir flanquée des étiquettes habituelles, de bimbo, de blonde, de barbie girl, de sotte, de femme vénale, et le toutim, soit, alors!

***** un univers girly que je kiffe grave! *****

 

Une fille drôle... superficielle? Oui et non: il y a là-dessous, derrière les apparences trompeuses comme derrière les excès féminins, dans cette existence joyeuse, parfois délurée, de la femme caricaturée, parfois à outrance, du personnage naïf qui fait les blagues de blonde, de créature écervelée, la profondeur du sentiment, cette profondeur que seuls les méandres féminins sont capables de nous faire toucher du doigt, profondeur, grâce et subtilité, sans doute inaccessibles pour certains hommes, pour ne pas dire la plupart? auxquelles les artistes, les garçons sensibles, ont accès, parfois d'une manière très éclairée, ce mystère établi à partir de l'art d'être au féminin, une vie en rose, qui aime jouer des artifices, des apparences, jongler avec les choses simples de la vie, ce savoir-faire et savoir-être de femme qui tape sur les nerfs des hommes un peu misogynes ou un peu trop machos, surtout de ceux qui ont la fâcheuse tendance à ne penser qu'avec leur queue: on parle de fille candide, superficielle, voire écervelée, mais que dire alors de l'unique neurone de certains mecs, neurone qu'on ne trouvera même pas à l'intérieur de la boîte crânienne par ailleurs... peut-être dans le caleçon? Je leur souhaite! Je parle ici surtout de la violence "gratuite" de certains hommes dans notre société française (harcèlements, sifflements, viols, violence conjugale, etc...).

 

Comment séduire un homme, plaire aux mecs, histoire de drague, pour s'envoyer en l'air ou pour construire une relation amoureuse solide sérieuse qui tient la route? Femme poudrée, fardée, accessoirisée, jolie blonde, belle fille qui se laisse regarder, mais qu'on ne touche pas, modèle photographe selfie auto-portrait d'une emmerdeuse bon chic bon genre, beau sexe troisième genre

 

Être une femme poudrée, accessoirisée, objectivée et assujettie aux contraintes bienveillantes d'une vie normale... je le vis tous les jours, avec ma situation de transsexuelle non hormonée ni opérée, ou de femme gay transgenre, histoire d'utiliser encore des étiquettes; je me trouve régulièrement, à travers ma vie quotidienne, dans la société française, avec mes ami(e)s, dans un bar, en milonga, en faisant les courses, ou ailleurs, portée par des prétextes humoristiques, drôles, moi qui étais si sérieuse, si coincée, me voilà dédramatiser ma transidentité vécue en plein jour, portant la jupe, la robe, les escarpins, à mes lèvres des réflexions pleines d'autodérision, un bel éveil de conscience pour moi.

Femme objet et femme sujet, soumise à une représentation comique et dramatique, du théâtre social, oeuvre d'art ambulante dont la laideur flirte avec les beautés crédibles, éphémères, qui nous entourent, et se prennent bien plus au sérieux que l'ouvrage rapiécé que je suis: est-ce que je singe la femme? Chasse le singe, il revient au galop comme une jument qui veut se faire saillir, cherche le boudin sous ma peau, trouve-moi des prétextes pour m'aimer, je ne suis pas une fille qu'on Lifestyle bimbo lolita girlie fille dérangeante délurée coquine drôle nymphette princesse bourgeoise vintage gothique romantique citadine créature personnage femme mangaengrosse, tu dis que je suis superficielle tandis que j'accorde bien plus d'importance au genre auquel j'appartiens qu'à la sexualité, et tu ris, c'est à peine si ta main ose se tendre vers moi, pourquoi est-ce si difficile de me dire bonjour, ma figure fardée, mes gambettes à l'air, ma gorge rembourrée réveillent-elles de vieilles peurs en toi? Alors cesse de projeter tout et n'importe quoi à mon endroit de créature déguisée, et reviens à l'essentiel, on ne voit bien qu'avec le coeur, si mon cul ne te plaît pas, personne ne t'impose de l'honorer, aïe! ne te fous pas la pression tout seul, lifestyle girlie pop star candy baby doll goth girl vintage aristocrate secret succès story danse avec une folle amoureuse du tango possédée allumée vierge et vieille nympho qui s'envoie en l'air aux quatre coins du monde sans quitter son domicile fixe de femme égayée transformée en vedette pub show cosmétique esthétique rire sourire selfie auto portrait modèle photographe studioregarde toutes les femmes, les vraies femmes qui t'entourent, et si tu n'aimes pas ce que je suis dans ta tête, à tes yeux, va leur parler, les faire rire, les séduire, c'est ton job, pas le mien, cesse de focaliser sur ma personne: eh quoi? C'est parce que tu ne trouves pas normal que je me trouve ici, tu t'attends à voir ça - ce machin travesti qui se tient debout devant toi - au bois de Boulogne? Explique-moi ton conditionnement, t'es endoctriné par les courants grégaires, la foule en délire, les influences d'une dictature silencieuse, pernicieuse, que ma présence débusque malgré moi...

 

Oui! Que j'aime la femme superficielle que je suis devenue: elle a ce quelque chose de juste qui nous fait ressentir l'harmonie à laquelle chaque être humain aspire, nous  invite à assumer le droit à l'erreur, à l'échec, à porter des bas résilles, à défendre notre Beau Sexe, soi-disant faible, à crier "ni pute ni soumise", qui respire encore la joie, la simplicité d'Être, avec son Prochain, avec Soi, avec Jésus Notre Sauveur..... un Chemin Juste vers la réconciliation et la paix des sexes, le pardon, la compassion et... l'Amour. Blondinette naïve, ô l'idiote, ô la garce, l'araignée, la louve, la mante religieuse, la tigresse... la femme irrationnelle? Une éveilleuse des consciences, une magicienne qui nous oblige à quitter ce mental qui a l'air bien atrophié chez l'homme occidental, et générateur d'idées tordues et de violences quotidiennes...

Je suis blonde donc je pense

Je suis blonde, Claire Lise

Je pense donc je suis (cogito ergo sum en latin), citation de René Descartes (La haye-en-Touraine, 31 mars 1596 - Stockholm, 11 février 1650), mathématicien, physicien, philosophe français, dans son Discours de la méthode (1637). Sa célèbre formule latine Cogito ergo sum exprime la première certitude qui réside à un doute méthodique. Descartes est l'un des fondateurs de la philosophie moderne, son oeuvre offre une pensée claire et ordonnée.

Je pense donc je suis (cogito ergo sum en latin), citation de René Descartes (La haye-en-Touraine, 31 mars 1596 - Stockholm, 11 février 1650), mathématicien, physicien, philosophe français, dans son Discours de la méthode (1637). Sa célèbre formule latine Cogito ergo sum exprime la première certitude qui réside à un doute méthodique. Descartes est l'un des fondateurs de la philosophie moderne, son oeuvre offre une pensée claire et ordonnée.

Je suis une fleur bleue, donc j'aime

 

Je suis une fleur bleue, une fleur qui éclot en ce beau printemps, je m'appelle Violette, une femme romantique, très sensible, douce et câline, une avignonnaise aimante, épanouie, qui porte une grande tendresse en son coeur. Je suis une fleur bleue, femme de lettres, femme du bal...

"On ne naît pas femme: on le devient." Citation de Simone de Beauvoir, "Le Deuxième Sexe" Tome 2

"On ne naît pas femme: on le devient." Citation de Simone de Beauvoir, "Le Deuxième Sexe" Tome 2

Je suis blonde donc je pense

Comment se faire une beauté, se maquiller, s'habiller, pour être une blonde carrément séduisante lors d'une soirée tout en tango?

 

Faut-il souffrir pour être belle? Une mise en beauté à quel prix? Apprendre l'art du maquillage, se constituer une garde-robe, choisir ses tenues au féminin pour sortir en ville, faire les courses, prendre rendez-vous avec sa coiffeuse, son esthéticienne, boire un verre entre ami(e)s, participer à une soirée entre filles, aller danser, et faire la folle tout en tango, carrément sexy, être blonde jusqu'au bout des ongles, une séduisante danseuse sensuelle et très affectueuse élégamment perchée sur mes talons aiguilles...

 

Moi je suis tango une princesse reine du bal courtisane padmini kamasutra style de vie mode beauté modele photographe écrivaine artiste danseuse classique et contemporaine  de tango argentin Avignon Vaucluse FranceMoi je suis tango, une princesse sans royaume, une femme qui cherche son prince charmant,

 

une bimbo sentimentale qui apprend son nouveau rôle dans notre comédie humaine: une transformation radicale de mon style de vie, une profonde féminisation de ma psychologie de blondinet, avec de beaux yeux bleus mis en valeur par du fard, du rimel, et du crayon noir, pour faire une jolie mirada (invitation par le regard dans les soirées de tango argentin) à mes partenaires de danse, un garçon efféminé à la taille fine, à la silhouette cambrée, avec un poids plume, et une jolie plume aussi, très sensible, mystique et romantique comme vous pourrez le constater en vous promenant dans mon blog d'écrivaine et de danseuse avignonnaise.

 

Ma taille est légèrement inférieure à la taille moyenne des femmes en France. Un mètre soixante pour... 42 kilos en septembre 2016, alors que je ne bouffais encore que des pâtes, du jambon blanc, du gruyère et du fromage industriels. J'étais à 46 kilos l'année précédente. Pourtant je ne suis pas une fille anorexique. Maigre, oui je l'ai été. Heureusement que j'ai changé mon alimentation: mes repas sont bien mieux équilibrés, plus sains, j'achète mes produits dans des magasins bio, des Biocoop, soucieuse d'apporter à mon corps des produits issus de l'agriculture biologique.

Je me fais régulièrement des petites cures de détoxination (une amie m'a fait découvrir Thierry Casanovas, et un ami m'a offert le célèbre bouquin du Docteur Robert Morse: Le Miracle de la Détoxination), j'y vais en douceur, pour habituer mon corps frêle et un peu quand même épuisé; des repas qui régénèrent mon organisme, le restaurent, le nourrissent d'une manière plus efficace et plus riche, une consommation abondante de légumes, de fruits et de céréales, que je mange s'envoyer en l'air grimper au rideau monter au septième ciel orgasme culinaire plaisir gourmande grosses carottes courgettes énorme concombre chut du lard ou du cochon un doigt une blonde délurée manger cru femme végétarienne fille biocrus ou cuits: betterave, radis noir, fenouil, carottes, courgettes, feuilles et tiges d'épinard, avocats, purée de sésame noir et de sésame complet, pommes de terre, igname, lentilles, quinoa, riz complet, long, de Camargue, sauvage, fruits à coque, pomme, poire, kiwi, des oranges et des citrons pressés, de l'huile d'olive, de lin, bananes, ails, oignon, des épices comme le fenugrec, les clous de girofle, les herbes de Provence, des infusions au thym, au romarin, à la lavande, à l'eucalyptus, au fenugrec, au fenouil, des décoctions de réglisse, lait de soya... Je tends petit à petit à devenir végétarienne: le saucisson sec est remplacé par les oeufs bio, la viande a disparu de mon assiette; je fais quelques cures de foie de morue et de sardines, également d'algues préparées. Ne me parlez surtout plus de lait de vache! Je vais me mettre aux graines germées; et il y a bien d'autres aliments que je souhaite découvrir.

Il y a tant de bienfaits dans cette nutrition, de plaisirs gustatifs, de saveurs incroyables, que je prends le temps maintenant de cuisiner, simplement, sans chichis, et c'est de l'amour que je me donne! Je veux arrêter de fumer, procéder à un sevrage nicotinique radical, afin de reprendre du poids naturellement, mon souffle, et me lancer dans le jeûne. Depuis que je me suis mise au dentifrice à l'argile (bio), que j'utilise des clous de girofle pour me soigner les dents, la santé de ma cavité photos modele femme gay trans miroir glace salle de bain jolie fille mignonne charmante cuisse nue beles jambes portrait gros plan romantique selfie gothique victorienne escarpins bijoux bracelets collier vernis ongle rougebuccale va en s'améliorant: j'ai essuyé quelques années douloureuses, vécu des rages de dents. Mon alimentation riche en fruits et en légumes me permet de reminéraliser les gencives. Mes dents sont redevenues presque blanches à partir du jour où j'ai jeté le dernier tube de dentifrice industriel... Je peux de nouveau afficher un sourire, timide, certes, mais la pudeur est un charme aussi!

 

Bien sûr, j'y vais en tâtonnant. J'expérimente une cuisine bio. Je suis davantage à l'écoute de ce corps d'homme dans mon âme de femme. C'est bel et bien ma transition au féminin qui m'a conduite vers une alimentation saine et plus équilibrée! J'ai prié la vierge Marie. Me suis conformée aux règles et devoirs d'une servante; ma patronne est Sainte Blandine, martyre chrétienne de Lyon, patronne des servantes. J'ai appris d'abord à danser chez moi sur des talons de dix centimètres (cf mes improvisations Tango Technique Femme & Embellissements, dans la section Mademoiselle Plume placée au début de la colonne du menu à droit de mon blog), puis à marcher dans la rue, bien plus tard, avec des procrastination agoraphobie femme dépressive se refugier dans le travail activité sommeil alimentation nutrition prendre soin de soi amour burn out hyper active femme d'affaire de lettres chomage disphorie de genre crise d'identité repos vitalité vitamines cigarette dépendance nicotinique affective carences manque vide crise existentielle deuxième adolescence sujet tabou homosexualité transsexualité homophobie transphobie spiritualité vivante art culture société se regarder dans la glace être fier tenir debout se battre femme libre autonome guérison pardon apprendre à s'aimer pour aimer les autresescarpins. Depuis que je m'habille et me maquille comme une vraie femme, ma procrastination et mon agoraphobie semblent disparaître. C'est bon signe. Je recouvre une santé, suis beaucoup moins dépressive que ces dernières années de galère, d'isolement, de tortures morales. Quand je vais danser le tango, les hommes m'invitent; je suis guidée, et là encore, c'est un bel apprentissage que je viens de traverser: celui de la danseuse menée, qui s'offre dans les bras de ses cavaliers.

 

 

Se faire belle: un rituel de femme, une méditation, une organisation, un art et une discipline quotidienne: tout l'amour que je me donne et m'autorise, enfin! en public, dans ma vie sociale, comme dans ma vie affective et privée...

 

Apprendre à s'aimer tel que l'on est s'accepter se faire plaisir se pardonner soins esthétique maquillage se faire belle embrasse-moi mon amour écrire lire se cultiver danser chanter sourire créer des relations affectives sociales sortir ne pas rester enfermer chez soi aller vers les autres peur timidité s'accorder du temps pour soi S'accorder du temps, apprendre à s'aimer, prendre soin de son corps, consacrer de l'énergie, ainsi qu'un budget, pour s'occuper de soi, maquillage, esthétique, vêtements féminins, intérêt croissant pour la mode et la beauté, alimentation issue de l'agriculture biologique, qui tend vers un régime végétarien, relation sociale, amitiés, tel est aujourd'hui mon lot quotidien de fille qui retrouve le goût de vivre, qui se fixe des objectifs simples, réalisables, à court terme, pour prendre confiance en soi, faire l'effort de sortir en ville. Aujourd'hui, c'est ma féminité qui me port, me stimule, me donne l'envie d'aller vers les autres.

 

Le moment que je préfère: les deux, trois, parfois quatre, heures que je passe dans ma salle-de-bain pour me faire belle avant le bal!

 

Se faire attendre, se faire désirer... Mes secrets beauté de danseuse de tango argentin... Une longue préparation au féminin pour aller avec joie et sérénité au bal; douche, shampoing bio aux céréales (un shampoing gel douche à base lavante douce issue du blé et de l'avoine qui apporte vitalité et tonus au cheveu, que vous trouverez par exemple à la Biocoop de Vaison-La-Romaine), masque facial spécial maison aux concombres, soin volume anti-gravité à l'huile sublimatrice, pour Cheveux blonds secs fins comment coiffer nourrir donner une forme, shampoing masque volume soins capillaires biomes cheveux blonds et fins (j'utilise la marque L'Oréal Professionnel Paris, Volumetry série expert, pour renforcer en profondeur l'armature de la fibre, que ma coiffeuse dont je souligne l'expérience, l'efficacité et l'écoute, m'a conseillée), gommage du visage (Phytopeel Decléor Paris, l'un de mes produits préférés, que m'a conseillé mon esthéticienne, une Mon choix de l'épilation visage cou laser jambes nues dos à la cire creme depilatoire rasoir mecanique jetable, femme épilée, peau blanche douce de blonde, fille gay transsexuelle travestie sans hormones, pas opérée, alimentation issue de l'agriculture biologiquecrème gommante sans grains à l'huile essentielle de thym), crème anti-rides sur les pommettes (marque Diadermine), crème hydratante de jour à l'Aloe Vera Vivant spécial 30% qui affine, raffermit avec effet tenseur (marque Pur Aloé de la gamme Ciel d'Azur LABS, fabriquée à Mane en Provence, que j'ai acheté à mon magasin bio d'Avignon), redessiner les sourcils à la pince à épiler, jambes, aisselles, haut du dos, passées sous crème dépilatoire (la crème dépilatoire que j'ai tendance à abandonner en découvrant récemment l'épilation à la cire chez mon esthéticienne, grâce à qui j'ai découvert aussi les vertus de la crème apaisante à base de clous de girofle qui ralentit la croissance du poil; et côté budget entre crème dépilatoire et cire, je m'y retrouve largement), le rasage du visage, du cou, de la poitrine, car je n'en suis encore qu'à ma deuxième séance d'épilation au laser, un traitement au laser qui me rendra définitivement imberbe déjà en cet endroit-ci, et infiniment douce sous les caresses passionnées de l'homme que j'aime, d'un amoureux que j'attends comme la vierge attend son prince charmant, la séance maquillage, fond de teint, poudre, couleurs aux paupières, eyeliner ou crayon noir (selon mon humeur), mascara, blush, coup de crayon sur les sourcils, rouge à lèvres, base puis vernis à ongles d'un sublime violet, aux mains, aux pieds, habillage, coiffure, parfum, boucles d'oreille, bracelets, bagues, chevillère, choix Les belles jambes nues sous une jupe très courte en jean, d'une femme transsexuelle non hormonée ni opérée, fille gay célibataire trans, travestie du Vaucluse, écrivaine blogueuse danseuse de tango Avignon, confessions réflexions, récits poétiques, histoires, témoignagesdu collier assorti à la robe, jupe ou au débardeur, quelles chaussures vais-je mettre pour descendre de la voiture? vérification de mon sac à chaussures de danse, de mon sac à main, ... entre un repas sain, équilibré, préparé avec amour, issu de l'agriculture biologique, et mon rituel de soins et beauté apportés à mon corps de femme célibataire et de tanguera chevronnée - mes deux récents arts libéraux parmi les soixante-quatre de la liste officielle que présente le Kamasutra (cf ma page: La Nouvelle Créature Tanguera, les élections 2017 de miss ocytocine) qu'il conviendrait d'apprendre quand on se donne pour objectif de devenir une femme de lettres et du bal remarquée dans les assemblées où conversent les hommes galants,  deux disciplines auxquelles je suis en train de m'initier, à côté des deux autres que je maîtrise plus ou moins bien et étudie, depuis vingt-cinq années en ce qui concerne l'art d'écrire, et dix, pour le tango argentin, cet art majeur et merveilleux de danser en couple qui nous vient des berges du Rio de la Plata! - je m'épanouis et resplendis dans le bonheur de ma toute nouvelle vie!

 

On ne naît pas femme... Je fais partie désormais du Beau Sexe!

 

Frédérique Violette, femme gay transgenre, écrivaine et danseuse de tango argentin dans le sud de la France,

Avignon le 20 mars 2017, journée sans viande

Lettres et Tango à Coeur, journal intime d'une femme trans, Avignon

Je suis blonde donc je pense

 

La petite annonce coquine et impertinente d'une femme moderne qui cherche un compagnon de tango dans le Vaucluse:

 

Frédérique danseuse de tango cherche un cavalier dans la région Provence Rhône-Alpes

Je suis blonde donc je pense

Commenter cet article