Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Publié le par Mademoiselle Plume

Mode & Beauté à travers une littérature française et transversale du tango

Mode & Beauté à travers une littérature française et transversale du tango

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

 

Quelle jupe, quel ensemble, quelle paire de chaussures, vas-tu mettre pour aller danser le tango argentin, ce soir, quelque part en France? Combien as-tu de robes, unies, à motifs, cintrées, droites, longues et échancrées, un peu trop courtes, plissées, à dos nu, à large encolure, fourreau, en coton, en soie ou en satin, dans ta garde-robe de charmante danseuse française? Mais au fait! Parmi tes jupes et tes robes de fille romantique, lesquelles sont adaptées pour les milongas? Préfères-tu danser avec des chaussures ouvertes, style sandales à talons, ou plutôt des chaussures fermées, couvrant entièrement le métatarse, dotées d'une large et solide coquille pour te tenir le talon, au lieu d'une fine bride entrecroisée sur ta cheville?

Une jupe taille basse, le nombril et les reins à l'air? La robe d'hiver, presque talaire, aux bretelles larges, ou avec des manches trois-quart? Es-tu une tanguera du sud de la France que réclament les champions de la piste? une reine du bal sur de hauts talons aiguilles, la cambrure qui appelle le mâle, aimante le milonguero, la cuisse qui reluit sous les feux de la rampe, qui vaut son pesant d'or? ou bien, délaissée, oubliée au fond d'une chaise, le sourire glissé sous des pensées amères et retorses, t'es-tu avouée vaincue avant même d'apparaître aux yeux de la foule, en ayant pris soin de venir en pantalon large et chemisier simple, préférant garder aux pieds des chaussures plates, tes ballerines d'entraînement? A moins que tu veuilles guider? faire l'homme? ou la butch? les cheveux coupés à la garçonne? je te fais direct la mirada, moi! suis ta fem alors, te serai douce telle une praline quand, étreinte avec une incommensurable tendresse par tes bras soyeux, je t'offrirai mon transfert de poids plume, mon axe ferme, précis et subtil au-dessus de mon talon haut, mais qui serpente au milieu des ondulations que ta musicalité me proposera; d'une manière faussement indécente tu présumeras que je fais partie de la gente féminine, une femme avec une femme, lune pleine, et sous ma jupe, des choses renoncées, hormones d'hermaphrodite. Soyons la Vénus Tanguera, et ma robe finira par déteindre sur ma peau blanche, mes chairs.

Voyons, souris! sous le ciel gris de Paris, sur les tuiles roses de Toulouse, ou devant le Vieux Port de Marseille, souris! Que tu portes robe, jupe ou pantacourt à Nice, Lyon ou Lille, que tes talons frappent la baldosa ou le parquet flottant à Nantes, à Nancy, que tu pivotes sur la pointe des pieds, enlacée à tes partenaires successifs, des hommes ou des danseurs, selon ton humeur, que tu rencontres à La Rochelle ou à Bayonne, avec lesquels tu covoitures pour danser à Bordeaux ou à Clermont-Ferrand, qui te donnent rendez-vous à une milonga de Monaco ou dans la principauté d'Andorre, souris! oui c'est ça! le tango n'est pas toujours une pensée triste qui danse, nous sommes toutes argentines quand on danse le tango argentin, mets du rire dans les plis de ta jupe, fais voler ta robe, oui c'est ça, valse, cours et fox-trotte au milieu de la piste, tu peux bondir, faire un entrechat, et des adornos par milliers, soulève ton menton, redresse ta colonne de vie, mets du monde au balcon, ou garde le téton vainqueur, et tourne! girouette, tourne aux quatre vents, joli brin de fille du tango rioplatense papillonnant entre les encuentros et les workshops, les marathons et les festivals de France et d'Europe, perle rare et précieuse ridicule, c'est souvent comme ça, quand on croit que tout est perdu, que tu te penses à l'article de la mort: un cavalier, inattendu, jailli de la nuit, ou d'un 06 qui appelait un ange à la rescousse, un beau mec, cheveux gominés, chemise Pierre Cardin, portant une chevalière en or, d'impeccables chaussures en cuir, noires et vernies, alors vient te chercher, pas pour te raccompagner à ta banquette et à tes pensées obscures et désespérantes, mais pour sentir ton parfum dans votre abrazo, coller sa tempe à la tienne, pour se nourrir de ta joie qui ne demandait qu'à sourdre dans tes cheveux blonds, de tes arcades à ton front étincelant, et encore en plein milieu de tes joues couperosées, aux commissures de tes lèvres glossées, pour que de ta bouche, les maux sortent, pour qu'à ton coeur, robe ou jupe t'aille à merveille, et que tu sois sur tes talons hauts comme une déesse que l'on contemple et admire sur un piédestal. Sois tanguera, Padmini du Kâmasûtra, jusqu'au bout de tes talons aiguilles, féline et déroulant toute la plante du pied dans un sable chaud d'une plage méditerranéenne, africaine, andalouse ou indienne, une amazone ou une épouse sous le code napoléonien, à ta guise - je veux dire - femme docile ou donnant du fil à retordre, danseuse de plein-air ou midinette de ballroom feutré, une fille comme tu l'espères et comme l'entendent les sept cent mille étoiles qui brillent au fond de ton regard... charbonneux!

Frédérique Violette, Avignon le 3 mars 2017

Mes nouvelles chaussures de tango argentin, en cuir et d'excellente qualité, une marque italienne, qui font de moi une femme du bal heureuse et épanouie dans les bras de mes danseurs dans le sud de la France! Je les adore, la semelle est souple, le talon amortit mon pas et transfert de poids, la bride offre deux positions au choix pour les maintenir à mes petits pieds de tanguera amoureuse, avec attache facile, et couleur... chair! ça passe bien avec toutes mes jupes et robes.

Mes nouvelles chaussures de tango argentin, en cuir et d'excellente qualité, une marque italienne, qui font de moi une femme du bal heureuse et épanouie dans les bras de mes danseurs dans le sud de la France! Je les adore, la semelle est souple, le talon amortit mon pas et transfert de poids, la bride offre deux positions au choix pour les maintenir à mes petits pieds de tanguera amoureuse, avec attache facile, et couleur... chair! ça passe bien avec toutes mes jupes et robes.

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Tango argentin, patrimoine culturel de l'humanité, interview de Miguel Angel Zotto, ToutTango Magazine, extrait:

 

Question: Qu'avez-vous ressenti lorsque le tango a été reconnu Patrimoine Culturel de l'Humanité?

Réponse: [...] Il est important que l'on reconnaisse ce patrimoine qui est à tous: le tango n'est pas seulement argentin. Le tango, dans sa musique et dans sa danse, c'était l'immigré. L'Argentine même est un pays d'immigration, ce qui en fait sa richesse, ce sont des mélanges. Chacun, chaque collectivité qui a immigré dans notre pays y a apporté sa culture, ses recettes de cuisine, etc... C'est en cela, je pense, qu'à l'étranger les gens se sentent identifiées quand nous voyageons avec le tango; parce que c'est une danse, une musique qui possède mille et un ingrédients. L'Afrique y est très présente par exemple: le noir africain a apporté le tambour et le huit. Le huit est un pas du Candombé, ce n'est pas un pas du tango à l'origine. Et ainsi de suite: le bandonéon nous vient d'Allemagne, la mandoline est italienne, la guitare arrive de l'Orient, etc..."

 

Miguel Angel Zotto, propos recueillis par Mazen Kiwan, traduits par Sabrina Saidj, ToutTango Magazine (support papier) n°27, Avril-Juin 2011, interview de M.A. Zotto par M. Kiwan au Théâtre Métropolitain de Buenos Aires, 14 janvier 2011

Improvisations, embellissements et technique femme ~ Frédérique Violette, alias Mademoiselle Plume, écrivaine et danseuse de tango argentin dans le sud de la France

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

"Je ne peux pas me concentrer avec des chaussures plates."

Citation de Victoria Beckham (Harlow, 1974), chanteuse, danseuse, styliste, designer et femme d'affaire britannique

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Tango Queer & High Heels: coming out...

 

"Le biais de la fiction est en fin de compte plus personnel que la prétendue sincérité de l'aveu."

Alain Robbe-Grillet, Le miroir qui revient (1985)

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Des citations glissées sous la jupe

 

 

"Les hauts talons luttaient avec les longues jupes,

En sorte que, selon le terrain et le vent,

Parfois luisaient des bas de jambes, trop souvent

Interceptés! - et nous aimions ce jeu de dupes."

Paul Verlaine, Fêtes galantes

 

"Pour rendre l'opéra supportable, il faudrait allonger les ballets et raccourcir les jupes des danseuses."

Jean Le Rond d'Alembert (1717-1783), mathématicien, physicien, philosophe et encyclopédiste français, célèbre pour avoir dirigé avec Denis Diderot, l'Encyclopédie, et pour ses travaux sur les équations différentielles et dérivées partielles

 

"Les grapheurs fous sixtinent la ZUP

Et lorgnent les jambes incendiaires

Qui montent longuement sous les jupes

Jusqu'au noyau de l'univers."

Chanson n°6 - Joli mai mois de Marie, de l'album Défloration 13, Hubert-Félix Thiéfaine

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Un jeu de dupes, voir sous les jupes des filles

 

 

"Pendant longtemps, je croyais qu'il se passait des choses extraordinaires sous les jupes des femmes."

François Truffaut, La Femme d'à-côté

 

"Leurs longues jupes, bouffant autour d'elles, semblaient des flots d'où leur taille émergeait, et les seins s'offraient aux regards dans l'échancrure des corsages."

Gustave Flaubert, L'Education Sentimentale

 

"Rétines et pupilles,

Les garçons ont les yeux qui brillent,

Pour un jeu de dupes,

Voir sous les jupes des filles,

Et la vie toute entière,

Absorbés par cette affaire,

Par ce jeu de dupes,

Voir sous les jupes des filles"

Alain Souchon, Voir sous les jupes des filles

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Les jupes, politique et séduction

 

 

"Les sondages, c'est comme la mini-jupe, ça fait rêver, mais ça cache l'essentiel."

Alexandre Sanguinetti, homme politique français (1913-1980), Officier de la Légion d'Honneur, Médaille militaire, Croix de guerre 1939-1945

 

"Quantités de talents sont perdues dans notre société, uniquement parce que ces talents portent une jupe."

Shirley Chisholm, femme politique américaine (1924-2005), fille d'un ouvrier et d'une couturière, première femme afro-américaine élue au Congrès, s'est présentée à l'élection présidentielle en 1972, inscrite au National Women's Hall of Fame

 

"En marchant, les femmes peuvent tout: montrer ou ne rien laisser voir. Ôtez la jupe à une femme, adieu la coquetterie, plus de passion."

Honoré de Balzac

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Des robes et des lettres, citations d'auteurs

 

 

"Il y a dans la vie du vagabond un besoin essentiel qui vient immédiatement après la faim, c'est celui des chaussures."

La Robe rouge, pièce en 4 actes, théâtre de Vaudeville, Eugène Brieux (Paris, 1858 - Nice, 1932) auteur dramatique, journaliste et voyageur français, élu à l'Académie française le 18 mars 1909

 

"La fiction nous permet de donner aux êtres meurtris une ultime chance de renouveau. Mais la vie, elle n'offre pas cette chance."

Les robes du sang, roman (1989), Josée Coulombe

 

"Pour bien voir une chose, il vous faut toucher à son contraire. Par l'ombre, vous allez à la lumière. Par l'indifférence vous atteignez à l'amour."

Une petite robe de fête, Christian Bobin

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Des robes, des valses, une fille qui tangue...

 

 

"Le vieux parquet ciré se souvient d'anciens bals dont les danseurs sont morts. Leurs cavalières tournent aux bras du ciel, taille serrée dans leur robe à trois temps."

Des villes, parfois... Chantal Dupuy-Dunier, éditions Henry, 2014

 

"Les dimanches ratés tournent en robe grise au rythme languissant des valses de l'ennui."

Francis Blanche (Paris, 1921-1974), auteur, acteur, humoriste français, figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960

 

"Une rob' de cuir comme un fuseau

Qu'aurait du chien sans l'fair' exprès

Et dedans comme un matelot

Une fill' qui tangue un air anglais

C'est extra

Les moody blues qui chantent la nuit

Comm' un satin de blanc marié

Et dans le port de cette nuit

Un' fill' qui tangue et vient mouiller"

Léo Ferré, C'est extra

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Beauté, mariage et censure

 

 

"Toutes les femmes sont belles ici. Leurs yeux brillent. D'un morceau de tissu elles imaginent déjà une robe, un coussin, une poupée. Elles fabriquent des rêves, elles ont la beauté du monde au bout des doigts."

Grégoire Delacourt, La liste de mes envies

 

"Ta robe de mariée est faite pour épousé mes regrets."

Michel Polnareff, Mes regrets

 

"La censure à l'haleine immonde, aux ongles noirs,

Cette chienne au front bas qui suit tous les pouvoirs,

Vile, et mâchant toujours dans sa gueule souillée,

Ô muse! quelque pan de ta robe étoilée."

Victor Hugo à Alphonse Rabbe, Les chants du crépuscule

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

La robe de la Justice

 

"Près d'un terroriste hystérique, je pouffe à peine et, la présence, à mes côtés, d'un militant d'extrême droite assombrit couramment la jovialité monacale de cette mine réjouie dont je déplore en passant, mesdames et messieurs les jurés, de vous imposer quotidiennement la présence inopportune au-dessus de la robe austère de la justice sous laquelle je ne vous raconte pas."

Pierre Desproges, Tribunal des flagrants délires, France Inter, 29 septembre 1982

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Quelques pensées à hauts talons & Réflexions pour être bien dans ses pompes

 

 

"Une femme avec de jolies chaussures n'est jamais laide."

Gabrielle Chasnel, dite Coco Chanel (Saumur 1883 - Paris 1971), créatrice de mode et grande couturière française

 

"Un mensonge peut faire le tour de la terre le temps que la vérité mette ses chaussures."

Mark Twain (1835-1910), artiste comique, écrivain et essayiste américain

 

"Donnez à une femme de belles chaussures et elle pourra conquérir le monde."

Marilyn Monroe (Los Angeles, 1926-1962)

 

"La différence entre un artiste et une paire de chaussures, c'est que l'artiste doit pouvoir partir avant de lasser, tandis que les chaussures, il vaut mieux les lacer avant de partir."

Philippe Geluck (Bruxelles, 1954), artiste comique et dessinateur belge, auteur de la célèbre bande-dessinée Le Chat

 

"Comment voulez-vous avoir un train de vie élevé sans avoir des hauts talons?"

Sonia Rykiel (Paris, 1930-2016), grande couturière et designer française

 

"N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures."

Proverbe Tzigane

 

"Portez toujours  des chaussures à talons! Oui, elles vous donnent du pouvoir. Vous bougez différemment, vous vous asseyez différemment et vous parlez même différemment."

Carine Roitfeld (Paris, 1954), journaliste, styliste et mannequin française

 

"Je peux me promener toute nue tant que je porte la bonne paire de chaussures."

Anna Dello Russo, journaliste italienne de mode, pour l'édition japonaise de Vogue

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

La fonction de l'art

 

"La fonction de l'art n'est jamais d'illustrer une vérité - ou même une interrogation - connue à l'avance, mais de mettre au monde des interrogations (et aussi peut-être, à terme, des réponses) qui ne se connaissent pas encore elles-mêmes."

Alain Robbe-Grillet, Pour un Nouveau Roman (1963), A quoi servent les théories

Jupes, robes et talons hauts pour du tango argentin en France

Curiosités et similitude esthétiques: le Tango Argentin, un Art Romantique?

 

A propos de notre tango rioplatense, j'aperçois dans les entrepôts occultes de nos filatures ancestrales, maintenant que j'ai troqué le costume du cavalier et sa chevalière contre une belle robe affriolante et des chevillères, bracelets, colliers et bagues de femme, un néo-romantisme, telle une nouvelle pousse issue du vieux rhizome que constitue le mystère de la Rose Mystique (cf Le plus beau tango du monde ~ conte initiatique), un romantisme récalcitrant, entêtant, qui finit par s'incarner divinement, et, par la force des choses et des amours humaines, d'une manière tantrique, dans le couple homme-femme dansant du 21ème siècle; non?

Sinon qu'en dîtes-vous:

"Qu'on se rappelle les troubles de ces derniers temps, et l'on verra que, s'il est resté peu de tangueros romantiques, c'est que peu d'entre eux ont trouvé le tango romantisme; mais tous l'ont cherché sincèrement et loyalement."

Ceci est une citation de Charles Baudelaire, ô mes chers lecteurs, je vous prie de bien vouloir pardonner mon défaut de parallélisme; voyez donc plus loin:

"Le romantisme n'est précisément ni dans le choix des sujets ni dans la vérité exacte, mais dans la manière de sentir." Quid du tango argentin? Le tango... "Ils l'ont cherché en dehors, et c'est en dedans qu'il était seulement possible de le trouver."? Etrange prisme que nous propose ici Baudelaire, lorsque nous le lisons avec... l'esprit tango!

 

L'Art Romantique selon Charles Baudelaire, à vous de juger, jauger, ce qu'il en dit plus exhaustivement ici, dans Embellissements d'une plume romantique (ouvrir une nouvelle fenêtre, histoire de ne point vous égarer).

1880, année romantique?

1880, année romantique?

Notre si beau tango, issu des berges du Rio de la Plata, est-il une danse contemporaine?

 

1880... La Reine des danses, notre mère à tous, universelle, qui sait si bien prendre soin des immigrés, panser nos plaies, restaurer de l'affectif, du social et de l'espoir dans nos prisons urbaines aux quatre coins de la planète, qui a su offrir un refuge précieux à nos exilés dont je fais également partie - la transsexualité, transidentité, ou transversalité de mon  existence, est aussi un exil - est-elle si vieille que ça? Y a t'il seulement un tango nuevo pour mettre bêtement un terme à un tango traditionnel? Une telle question me renvoie au paradoxe qui se pose quelque part au fond de mes entrailles: la danse contemporaine ne devrait-elle pas s'intituler danse ancestrale, et la danse classique, contemporaine?

 

Tango argentinus*  ou un art comptant pour rien?

 

Comme disait Victor Hugo dans ses oeuvres posthumes: "...mes contemporains, vous nés avec le siècle, et vous plus jeunes, avenir vivant de la France, je vous salue et je vous aime." De l'Art, de la Forme et du Beau, vous pouvez vous rassasier avec ce que je vous ai concocté sur son "Post-Scriptum de ma vie", dans Embellissements d'une plume romantique (désolé je vous y renvoie encore une fois, pas fait exprès!), où nous sommes amenés à mettre en perspective, plus humainement, la question d'un tango qui renaît à chaque fois en chacun de vous, en chacune de nous:

"Les écrivains et les poëtes de ce siècle ont cet avantage étonnant qu'ils ne procèdent d'aucune école antique, d'aucune seconde main, d'aucun modèle. Ils n'ont pas d'ancêtres, et ils ne relèvent pas plus de Dante que d'Homère, pas plus de Shakespeare que d'Eschyle."

Quoi donc? Ferais-je partie de cette génération encore nouvelle qui s'évertue à éteindre les flammes de l'égrégore du tango, telles que l'ont déjà fait les générations précédentes? Tango mon amour, tango... peau de chagrin?

(*) cf Conte de la Rose Mystique

"Ceux qui disent que vous ne pouvez pas danser le tango si vous n'êtes pas argentin se trompent. Le tango est une musique d'immigrants, il n'a pas de nationalité"

Carlos Gavito

Commenter cet article

Angeline 05/03/2017 15:25

très beau blog sur le lifestyle. un plaisir de me promener ici.

Frédéric Zarod 05/03/2017 17:57

merci Angeline, au plaisir!