La femme qui murmurait aux oreilles du mur

Publié le par Mademoiselle Violette, belle plume française et danseuse de tango argentin

Femme extraordinaire qui murmurait aux oreilles des hommes les secrets du tango danse avec une star de la déco

 

La femme qui murmurait aux oreilles du mur

Comment décorer son tango

 

Petit bout de femme, un murmure puis un soupir.

J'ai étalé mon fond de teint sur le mur blanc de mon appartement à qui je confie mes doux secrets de danseuse de tango argentin.

Cela fait un an et demi que ça dure, syndrome de l'égo, la déco est à refaire, les pieds en feu, j'ai explosé mes chaussures rouges à talon aiguille. L'événement de la rentrée, quand les figures s'ennuient et que mon petit derrière de jument sauvage et indomptable s'amuse, histoire de reprendre la célèbre citation de Georges Clemenceau, est une naissance.

Septembre vierge, une saison littéraire qui ne manque pas de talent, épouser un maestro, et danser pour les étoiles en attendant Noël.

Quand tu découvres la nouvelle saison "Danse avec les stars", tu ignores qu'il y a des gens en France qui n'ont pas la télévision chez eux. La femme qui murmurait aux oreilles du mur a jeté sa télé par la fenêtre il y a dix ans de cela. Elle n'en a plus jamais rachetée. A cause d'un syndrome: chaque fois que j'éteignais la télé, ou qu'un film, un reportage, une émission étaient terminés, une très forte angoisse jaillissait dans mon ventre, et montait jusqu'à la poitrine. Ainsi depuis 2007, je dois lutter contre le syndrome de l'égo dont souffre tout danseur de tango argentin qui se respecte. Comment décorer sa vie, le salon de son quotidien, l'alcôve de ses beaux amours rêvés, tout en tango? Quand tu es une femme célibataire, la solitude te met au pied du mur.

 

Débardeur legging taille xs/34 piercing femme trans travestie mature au pied du mur décoré rideau aime les hommes

 

Les murs ont des oreilles, mes oreilles un piercing, et toute la décoration à refaire pour la rentrée littéraire d'une vierge du tango

 

Les murs ont des oreilles. L'événement dans le sud-est de la France est exceptionnel. Petit bout de femme d'un mètre soixante pour quarante-quatre kilos hésite à repeindre son mur en rose fuchsia. En plus du syndrome de l'égo, contrairement aux danseurs de tango, je suis soumise par une forte tendance à la déco. Je ne pense qu'à une seule chose, comment embellir ma danse; c'est devenu une obsession. Je m'appelle Violette, petite et charmante avignonnaise, frêle et timide danseuse qui murmure aux oreilles des hommes les secrets du tango rioplatense.

J'ai horreur des journées événementielles. Mais pas des araignées. Il faut que je vous annonce une naissance. Heureux événement que voilà, les murs ont des oreilles et j'entends les langues de vipères murmurer, autre symptôme d'un égo démesuré, passé la quarantaine, insuffisance d'oestrogènes, trop de testostérone, mes bouffées de chaleur devant mon appareil numérique sont symptomatiques du démon de midi: vais-je leur plaire encore à mon âge?

Femme narcissique, agoraphobe, j'ai les yeux plus grands que la bouche, et la bouche en cul-de-poule, devant mon mur, je murmure et je gémis.

Dans la milonga, assise à mon guéridon, je baisse les yeux. La mirada est une chose que je n'ose pas faire. Les hommes du bal m'impressionnent. Après les piercings à mes oreilles, ce sera au tour de la narine gauche, puis au nombril. Comment embellir son visage quand on est un petit bout de femme quadragénaire? Et... Comment ne pas perdre la tête, serrée par des bras audacieux? Voilà que j'entends dans ma tête le beau texte de Léon Agel. Car on croit toujours aux doux mots d'amour, quand ils sont dits avec les yeux.

Chantée pour la première fois par Lucienne Delyle, si jolie valse musette, et ce refrain que je murmure tout bas pour que personne ne m'entende, quand je quitte ma table et que je me dirige vers les toilettes.

 

Syndrome égo tango addict macho-danseurs mirada cabeceo abrazo milonguero sanglots milonga femme pas invitée

 

Des murmures aux sanglots, le syndrome de la décoratrice sur talon aiguille, et faire-part de naissance

 

Le faire-part de naissance? Je leur ai envoyé le 18 juillet, pour la Sainte-Frédérique. Vous assistez à une catastrophe, parce que coincée entre les toilettes et le syndrome d'Asperger, une femme de Lettres murmure au miroir ses plus hautes espérances.

La rentrée en fête, égoïstes danseurs qui passent à côté de l'événement, et une reine de l'adorno de plus en plus ghostée; c'est en France, pas à Buenos Aires; leur mirada me snoberait-elle? Une rentrée littéraire telle une fausse couche. Leurs regards tordus m'ont à peine effleurée; l'azur au fond de mes yeux et le rouge aux lèvres, je suis adossée contre le mur, invisible milonguera, fais-je partie du décor? Une poupée de cire? La milonga, ce n'est quand même pas le bois de Boulogne! Je suis peut-être morte, jolie danseuse de tango qui hante les bals, et il n'y a que moi qui ne serais pas au courant?

Prendre refuge dans les toilettes, murmurer l'invective, abandonner tout espoir et traverser le miroir. Faire semblant de sangloter avant d'ajuster la mèche et remettre du rouge-à-lèvre.

Aux creux d'une oreille, mes confidences vont droit au coeur d'un milonguero qui passait par là. Aucune décoration, on n'y met pas le style, il est simplement le premier de ma collection, les cheveux blonds ébouriffés, la bouche une fois de plus en cul-de-poule, invitée à me taire et contrainte à ravaler mon orgueil.

 

Petit gay mûr de la quarantaine taille fine xs/34 qui aime faire la femme, belles jambes rasées. Blond passif Vaucluse

 

Dois-je repeindre le mur de mes lamentations en violine, en pourpre ou en rose foncé? J'attends mon fiancé de pied ferme. S'emmurer en murmurant des mantras dès qu'arrive l'automne, jusqu'au printemps, n'est vraisemblablement pas la meilleure des solutions. Mes idées d'embellissements, je les incarne sur talons aiguilles, entre un sanglot et un orgasme que mon maestro de mari veut bien me donner. Ma gorge n'est pas assez profonde, pour y cacher tous mes secrets du tango rioplatense.

L'égo de mon Jules brise le mien, il est mon gourou, je suis en levrette, il aime repeindre les formes si finement ciselées que je lui présente. Expo-déco et démo de tango, boire des litres de lait de soja, et contre le mur, faire des fioritures, et des pieds, et des mains, tandis que mon homme m'emmène au coin; je regrette cet été, j'étais encore vierge; j'avais acheté une boîte de préservatifs, pour rien; soliloque et jeux de jambes devant mon mur, je rêvasse en attendant la cinquantaine, des rêves jetés au fond de la crevasse, béante attitude pour une femme esseulée qui murmurait aux oreilles du mur.

Tel est le syndrome d'une lady chevauchée à cru par les incubes du Rio de la Plata, un ensemble de signes cliniques, sangloter au pied d'un mur, parler toute seule pour mieux se faire entendre, repeindre sa chambre en mauve, refaire la décoration de son tango, des écarts à la norme, petites obsessions qui ne sont ni pathologiques, ni celles d'une cochonne. Comment ne pas perdre la tête, alors que les possédés du tango m'ont oubliée dans leur abrazo cerrado?

Avignon, dimanche 17 septembre 2017

L'avignonnaise qui dansait devant, avec et contre le mur de sa chambre,

décorations féminines d'une tanguera mûre

 

Je vous annonçais donc précédemment la naissance à Avignon d'une maestra du tango argentin. Au mois de mars 2016, une femme s'est mise à faire plein de trucs avec ses talons de dix centimètres devant l'un des murs de sa chambre; on appelle ça des fioritures, ou "adornos" en espagnol; selon son humeur, c'est un petit bout de femme, d'1m60 pour 45 kilos, qui dansait avec ou contre son mur.

Il y a un an et demi j'étais encore une débutante de la décoration. Une vierge du talon aiguille. Une femme qui imaginait le danseur parfait en se frottant au mur, qui rêvait d'un abrazo cerrado en se faisant lascive et affectueuse. Je pourrais faire disparaître de mon blog mes premières improvisations, j'en ai supprimées d'ailleurs, mais j'en ai gardées pas mal. Histoire de proposer une chronologie de mes progrès. Je suis impatiente d'entamer une nouvelle vague d'entraînements technique femme.

Aujourd'hui, je suis devenue une petite dame du tango rioplatense dans le sud-est de la France. Bien que je sois une danseuse mûre, rares sont les danseurs qui osent m'inviter en milonga. C'est bien triste, mais c'est ainsi.

 

Petit homo fluet qui ne fait que la femme, qui aime mettre porter robes et jupes arrière-pays Provence rhodanienne

 

Le jour où je rencontrerai un maestro, je pourrai exprimer le meilleur de mon tango au féminin. Pour l'instant, je guide beaucoup les femmes, et quand j'enfile mes chaussures à talon, j'invite encore les femmes... J'attends quand même un peu, parfois toute une tanda, puis deux, puis trois. Tous les garçons invitent les filles, les gens s'engouffrent sur la piste de danse, et moi, je reste avec mon syndrome de l'égo: voyons! faut être vachement égoïste pour se permettre de caresser le rêve d'être invitée par une petite dizaine de cavaliers durant une milonga... Une dizaine. Allons! Même une demi-douzaine, et je serai la plus heureuse des femmes dans nos milongas de France.

 

Danseur de tango argentin qui aime les hommes, qui fait la femme sur talons, transgenre queer binaire fluide trigenre 84

 

Paraît-il qu'on n'a pas tout ce que l'on veut dans la vie. Alors j'ai cessé de vouloir. En théorie, il ne faudrait pas désirer ce que l'on n'a pas. Loi de l'attraction: si les danseurs de tango avaient un coeur de fer, je mettrais des aimants dans mon soutien-gorge. Femme qui rit, tanguera qui pleure en silence. Assise sur ma chaise, j'ai l'impression étrange d'être une reine invisible, ce n'est pourtant pas un trône sur lequel j'ai posé mes fesses, mais les hommes, je ne leur cours plus après, c'est comme en amour, plus tu cherches le prince charmant, plus il te fuit.

La femme qui fait la gueule, les mecs n'en veulent pas. Comment augmenter les chances d'être invitée dans les milongas? Mirada avec le sourire, faire semblant de regarder, ne surtout pas insister avec les yeux. La danseuse qui rit n'est pas prise au sérieux, et la femme qui a des couilles fait peur. Une femme ne doit pas trop se maquiller, sinon elle ressemble à un travelo. Du moins, ça la vieillit.

Ainsi mise au pied du mur, je continue mes improvisations, mes performances, toute seule, comme une grande fille, chez moi. Quand je rentre déçue d'une soirée, dans la semaine qui suit, je fais quelques séries d'embellissements et de technique féminine. J'y prends plaisir. A force de m'entraîner, j'ai fini par devenir une maestra. Jolie maîtresse du Vaucluse cherche maintenant son maître. Où se cache-t'il mon maestro? A vrai dire, je ne cherche pas, attention à la loi de l'attraction! Puis... chaque chose en son temps.

 

Mirada: la femme qui rit est une danseuse de tango argentin qui pleure au pied du mur, personne ne l'invite en milonga

 

Peut-être que j'aurais bien besoin en ce moment de me trouver un mari, sinon un copain qui aimerait murmurer à mon oreille des mots doux et coquins, qui serait gentil comme tout avec la femme encore si fragile que je suis parfois, un homme célibataire qui aime les promenades, la cafèt, la danse, le théâtre et la langue française. Même s'il ne danse pas le tango, à partir du moment où j'arrive à me caser, ça ira un peu mieux après. Suis une jolie quadragénaire très affectueuse. La solitude, ça va un moment...

Je me débrouille tant bien que mal en me préparant des repas bio. Je mange pas mal de légumes. J'aurais une certaine tendance à devenir végétarienne, en privilégiant les oeufs. Mais je craque encore de temps en temps devant un poulet fermier, un peu de saucisson sec, du foie de morue et des sardines à l'huile d'olive. Je me suis mise à la couture. Enfin... je m'entraîne à faire des ourlets.

La charmante et petite femme blonde aux beaux yeux bleus, à la taille fine (taille xs/34, et qui chausse du 37), célibataire de la quarantaine, danseuse virtuose de tango argentin dans la cité papale, auteure d'une pièce de théâtre intitulée "Le Mystère Victor", dont le format pdf comprenant 86 pages est en téléchargement gratuit dans ce blogue, mignonne créature bon chic, vintage un tantinet genre gothique, que les milongueros ne veulent jamais inviter dans les milongas du sud-est, qui cherche un homme aux muscles saillants, quadra ou quinquagénaire, doux et gentil, assez viril et un peu macho, caresse le projet d'un mariage discret, d'une vie plus ou moins en couple débarrassée des boîtes de capotes, avec test et fidélité. Et beaucoup de romantisme!

 

Charmante femme transgenre travestie sans hormones ni silicone celibataire 43ans qui cherche homme mûr Cité papale

 

Dans la vie, il n'y a pas que le tango. Même si je suis devenue, entre quatre murs, une soubrette française de la Reine des danses...

¿No ven quién soy yo? Yo soy una bailarina de tango argentino. Soy un maestro femenino. Cuando escucho cuatro tangos, tres valses, tres milongas, y canyengue, soy siempre feliz. Mi técnica de tango para la mujer es muy bella. ¿Quién soy yo? Soy una maestra de tango. Sabéis que nunca me veréis sin mis adornos. Mis movimientos de baile son elegantes. Con mis tacones altos, tengo del talento.

Cuando escucho Juan d'Arienzo, Carlos Di Sarli, Juan Maglio "Pacho", Edgardo Donato, Osvaldo Pugliese, Astor piazzolla, Francisco Canaro, Rosendo Mendizabal, Alfredo de Angelis, Lucio Demare, Carlos Gardel, Pedro Laurenz, Julio de Caro, Angel Villoldo, Anibal Troilo, Osvaldo Fresedo, Alfredo Zitarrosa, Miguel Calo, Rodolfo Biagi, Juan Carlos Caceres, Roberto Firpo, Ariel Ramirez, y Francisco Lomuto, me siento enamorada.

¿Quién soy yo? Soy una mujer transgénero que baila el tango al sur de Francia. Yo soy Violetta.

Avignon, lundi 18 septembre 2017

J'aime les hommes qui aiment me susurrer des mots doux, des gentillesses qui me vont droit au coeur,

 

des mots de tous les jours, des promesses coquines et des secrets qui me font rougir. Je suis un petit bout de femme qui aime séduire, mais pas aguicher. J'ai une attirance pour les hommes grands aux épaules larges, avec de gros biceps, des pectoraux contre lesquels j'ai envie de me blottir.

Je ne cherche pas. Je souhaite juste trouver pointure à mon pied. Vauclusienne qui vit le célibat, et qui en est fière! Tant pis si mon mec ne danse pas le tango argentin. Cela n'empêche pas qu'il m'embrasse: la reine du bal, excellente danseuse française, aux embellissements bien placés, au jeu de pieds, de jambes et de hanches, particulièrement musical, capable de se connecter avec une grande intelligence corporelle à ses partenaires de tango, se contentera d'un abrazo cerrado muy muy fuerte y afectuoso exagerado dans la chambre d'un homme, devant son lit.

Le tango, c'est un désir vertical d'un horizon très expressif, aux expressions multiples, sensuelles et affectueuses, raffinées et nuancées. Alors je mettrai dans mon appart de beaux tangos, pourvu que mon ami et maître aime ce genre de musique, cela suffira. Je veux un mélomane.

Avignon, mardi 19 septembre 2017

Murmures d'un mistral d'automne et petites lectures mystiques au coin du feu

 

Lecture vivement conseillée entre quatre murs tapissés de fleurs de lys et de roses royales, je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous, Votre Sérénissime Altesse Madame ou Monsieur, la liste secrète de quelques billets romantiques, qu'à vos oreilles chastes soit préférée une parole écrite et sincère, et que vos yeux se délectent d'un trésor dont il faut taire l'existence.

Femme de Lettres, femme du Bal, entre les beautés métaphoriques de ces textes (liens qui ouvrent de nouvelles fenêtres) et les décorations que vous offrent mes pieds qui dansent un tango de velours, je m'appelle Violette, votre humble et docile servante de Provence:

 

Lady fougueuse cherche son rythme de vie

Girl Of The Wall ~ tango lolita XIXe siècle

Affriolante attitude d'une midinette (août 2017)

TANGUERA être une femme du bal (parmi mes plus beaux textes sur le tango rioplatense et les milongas vécues en France)

Fleur des champs, fleur de nos jardins secrets

Comment enfoncer un clou dans un mur en béton

Je suis blonde donc je pense

Une française fait des trucs bizarres avec les pieds grâce à ses neurones miroirs (tango argentin, flamenco, danse du ventre et danse contemporaine)

La magicienne du crépuscule

Abstinente princesse du bal (septembre 2017)

Vidéo Technique Femme ~ Lady Plume n°1

Il était une fois une danseuse de tango

Je veux être utile à vivre et à rêver, à lire et à danser

Graine de star, jeu de jambes spectaculaire d'une danseuse incroyable

Commenter cet article