Plume pétillante, une lady gothique et indisciplinée

Publié le par Lady Plume

Pétillante, gothique et indisciplinée

Pétillante, gothique et indisciplinée

 

De noir vêtue, sur la pointe des pieds, lady en direction d'un univers gothique, remplie aujourd'hui de toute une féminité indisciplinée, en mode tango pour l'éternité, je suis une plume pétillante, avec un style de chercheuse à la fois timorée et impertinente, dont l'art du mouvement oscille entre une technique qui s'aiguise en profondeur au bout de dix années de danse de couple, et une collection de fioritures, d'arabesques, d'embellissements lyriques, de petits sauts fougueux et de silences romantiques, que les hommes ont peur d'inviter au bal, tant la danseuse rebelle vivant en moi se déplace subrepticement vers une contre culture au sein de ce monde de toute façon déjà à l'envers, et qui, à partir d'un vêtement sobre, rêve de parures victoriennes, de bijoux aux dentelles argentées, de bagues, de pendentifs, de boucles d'oreilles, travaillés dans une forme de beauté florale, cette orfèvrerie que Dame Nature sait si bien manigancer, qui révèle d'élégantes et subtiles ramifications, des suites inlassables de huit, des entrelacs, des mandalas, des pièces superposées, jouant des transparences, des ombres, des plis, corps de créature féminine chargée d'une combinaison de tissus en coton et en laine, où mon travail demeure dans l'humilité de la midinette destinée à se cacher sous les combles, de simili cuir, vinyl, latex, pour mon côté obscur, lady un tant soit peu coquine, et d'étoffes dont la moireur évoque la noblesse de mes intentions de tanguera fantasmeuse, des étoles, des échancrures, des enchâssements de taffetas et de tatouages enluminés...

Un style gothique à l'image de mon histoire: un trésor caché dans les marécages, une perle précieuse emballée dans un vieux journal, tout au fond d'une ruelle sombre, un quartier sordide. Un conte chinois. Un tango calligraphié.

Ainsi Lady Plume serait un drôle d'oiseau...

Ainsi Lady Plume serait un drôle d'oiseau...

 

Lady Plume serait un drôle d'oiseau, du rose, du carmin aux lèvres, tandis que je n'exhibe que ma fragilité, la jambe libre qui pétille, un coeur que je ne dois plus offrir au quidam, avec cette sensibilité à fleur de peau, quelle peine je m'afflige en cherchant refuge dans l'étreinte du bal, exacerbée entre l'indigo et le fushia, sauvage féminité du tango, indomptable, une revanche, une vengeance, un dépit, sur les hommes, tanguera perchée entre le pourpre et l'onyx, sur de hauts talons, les brides fermement enroulées autour de mes chevilles, bas résilles et jupe courte, la cuisse farouche, les reins endoloris, frêles épaules pour ne porter que des voiles légers, de la soie, du satin, de la dentelle, combien de vampires souhaitent me prendre par la main, du rose, du carmin au bout des ongles, trop souvent dévorée, parce que trop gentille, maltraitée car mal enlacée, commise d'office aux fêtes de Bacchus, aux rites d'Aphrodite, je ne sais plus qui, du masculin ou de la naïade, a eu raison de mes songes gothiques, où je célébrais la beauté et les mystères de l'être qui transite, mais quelle mode, quel style vestimentaire pourrait réconcilier ma charpente de guêpe avec un yang dilué sur la palette d'une nymphe amusée, colérique, indisciplinée?

Chauffés au soleil, exhibant la rondeur d'une lune rousse et généreuse, mes rêves féminins se sont enroulés comme la spirale qui fait la structure jolie d'une coquille d'escargot. Chercheuse au milieu des ténèbres, si Hermaphrodite m'était conté dans la lumière...

 

Avignon, le 21 février 2016

Plume pétillante, une lady gothique et indisciplinée

Pétillante, gothique et indisciplinée - Lady Plume

Publié dans Lady Plume, Mes vidéos

Commenter cet article