Boy

Publié par Mademoiselle Plume

Boy

Queer Tango Boy:

mon festival d'embellissements

 

danseur homosexuel texte transgenre séduisante charmante crevette gay 84 très mince beau travesti imberbe épilé AvignonChez Grenouille Tango, pendant sa milonga privée à laquelle j'étais conviée, ils ont vu mon festival de fioritures, au plus haut de ma fièvre de folle, samedi soir, après trois verres de champagne, tous mes trucs de mec que je fais à talon. Sara a dit que j'étais mince comme un fil de fer. Et Steeve Mayqueen, son chéri, et partenaire d'encuentro milonguero, of course, un tantinet homophobe, a ajouté que j'étais tellement maigre que je passais derrière les affiches sans les décoller...

homme français homosexuel efféminé habillé travesti tout en rose pantalon nuisette sexy débardeur femme beau pied nu mecVous savez ce que Little Queer Boy leur a répliqué? Fuck! Et je leur ai fait un doigt pour illustrer au mieux mon agacement. Une colère que j'ai enfuie pendant trop d'années, sans doute. Steeve m'a giflée, j'ai répondu par un boleo qui a frôlé son visage; dommage! Sur le coup, je rêvais de lui faire une balafre à la joue.

Sa femme nous a séparés très vite. Sara n'est pas méchante, comme lui. Elle n'a rien contre les transgenres. Puis une semaine auparavant, je lui ai quand même donné son quatrième cours particulier de technique individuelle femme! Gratuit en plus! Je lui montre mes adornos les plus complexes, certains jeux de jambes dans lesquels je me suis spécialisée; après quoi, on danse ensemble.

 

beauté tango mode danseuse style de vie en rose transgenre Avignon jolie travestie 84 tendance homo altocalciphilieSon mari serait-il jaloux? Pourtant il n'a rien à craindre. Il n'y a pas plus eunuque que moi: je veux dire par là que lorsque je danse le tango avec une femme, même à domicile, je suis tellement dans la danse, l'étreinte affectueuse, qui fait si chaud au coeur, avec ce bonheur mystique et ineffable  de me laisser pénétrer par la musique, que je redeviens littéralement une créature de Dieu, tantrique, chaste, une vraie moniale! Faudrait-il encore que je me souvienne comment on fait avec les femmes... french tranny dating girly transgender transvestite pinky boyfriend south of France ass free love kiss me 84 gayfriendlyJ'ai perdu le mode d'emploi. Pourtant, l'épouse Mayqueen est un beau brin de fille, la trentaine, la taille fine, la jupe courte, ma foi, faut croire que ça ne me fait plus d'effet. Au pire, je pourrais devenir lesbienne, plutôt fem que butch! mais je ne vais quand même pas me faire hormoner et opérer juste pour rassurer les maris qui ont peur d'être cocus!

meeting pink gay queer follower leader female dancer two spirit eunuch lifestyle mystic gotan tangothicJaloux... d'une mouche gay, d'un poids plume? Forcément qu'il l'est: Sara lui a avoué que je guide mieux que lui, avec un guidage plus précis, plus varié, plus subtil, un meilleur axe, un meilleur ancrage, et une écoute profonde des nappes musicales. Pensez-donc! Il fait deux fois mon poids, et paie à sa bien-aimée tous les stages quand ils vont dans les festivals et marathons aux quatre coins de l'Europe. Je crois qu'il est un peu agacé, le keum... Pour couronner le tout, il s'est aperçu qu'il avait des crises de psoriasis aux mains et sur le visage chaque fois qu'il soupçonnait un mec de son entourage d'être une tafiole...

 

Mon "happy feet stuff" de gay-girl guidée et meneuse

 

beaux jolis pieds sexy sensualité élégance technique femme métatarse talon orteils chaussures danse tango milongaMes jolis trucs avec les pieds, je les ai faits contre le poteau, enfin... non, avec le poteau! le plus gentil partenaire de tango que j'ai eu de la soirée d'ailleurs, celui à l'angle de la terrasse, juste à côté de la piscine. J'ai demandé à Grenouille qu'il me mette comme musique: Merceditas, c'est l'un de mes tangos préférés, j'ai un orgasme cosmique chaque fois que je danse dessus.

 

embellissements tango technique femme fioritures pieds métatarse figures exercices talon comment embellir sa danseJe ne sais plus vraiment, mais ça sentais déjà le piège bien avant qu'ils me demandent de faire une impro tango embellissements. Ils se sont installés sur le divan de la terrasse et sur la murette, verre de champagne ou bière à la main. Mon "happy feet stuff", je crois qu'il était attendu par l'assemblée moqueuse style on m'a invité à un dîner de cons: évidemment, j'étais la conne de service.

goth bad erotic girl tomboy french gay dance show room secret story guys men between butch femPour quelle raison, exactement? Parce que j'étais la seule fille gay? Je n'étais pourtant pas habillée comme une bad girl. Juste une banale jupe mi-cuisse, et un débardeur rose. Steeve s'est exclamé, quand je suis arrivée à leur soirée, que j'étais une aguicheuse, une allumeuse. Tout ça à cause de mon débardeur court? J'avais juste les reins et le nombril à l'air, je voulais simplement exhiber mon nouveau piercing. "Tu la trouves aguicheuse, toi? lui a répondu Sara. Mais mon mec est pédé ou quoi?" Là-dessus, fou rire général.

Moi j'étais contente que sa meuf ait eu l'audace de lui rabrouer le clapet, à ce facho. Mais la gifle que j'ai reçue juste après ma démo, je crois qu'elle vient surtout de la honte que Sara lui a mise devant toute sa bande de potes.

urban kiz tango latina free style french thin boy sexy happy feet stuff stiletto heels ass dance embellishmentsAguicheuse, moi? Il manque pas d'air, M'sieur Mayqueen! Une milonga aux étoiles en plein mois de juillet, une soirée privée devant piscine, et des danseuses en maillot-de-bain et sur talons aiguilles! Mais dans cette histoire, n'empêche que... j'ai fini toute nue. Attachée au poteau.

Avignon, le 22 mai 2017

tangO mOn amOur histOire d'OchO cOrtadO la bigOte barOque ~ improvisations entraînements tango technique femme & embellissements PRINTEMPS 2017

Poids Plume Mouche Gay

 

J'aime quand il me guide, ô tango mon amour! Il ne m'a pas menée en bateau puisqu'il est revenu me voir en juillet. Je pensais lui faire découvrir le festival d'Avignon, mais c'est lui qui m'a prise par la main.

Il était mon guide, j'étais joueuse, accrochée à son bras, marchant avec mes escarpins, tendre et rieuse, j'étais la mouette, et lui, si rustre, mon goéland. Je l'ai initié à des subtilités, à mes fioritures de fille espiègle, au sentiment amoureux, moi qui n'étais encore jamais tombée amoureuse d'un homme, et qui ne voyageais jamais! Poids plume dans ses bras, mouche gay entre ses mains, lui si lourd, mais vraisemblablement moins tourmenté que moi...

"Pourquoi tu n'écris pas un roman? M'a-t'il demandé tandis que je lui préparais un modeste repas. Je surveillais son faux-filet pour le lui servir saignant.

"Et toi, tu ne manges pas de viande? Reprit-il en posant sa bière sur la table.

- Je suis végétarienne.

- Fais-toi des oeufs alors!

- Non, pas en ce moment. J'ai juste envie de carottes, de courgettes. Moi, écrire un roman? ça va pas la tête!

- Oh! vilaine fille! tu me parles autrement!" S'exclame-t'il avec ce regard ombragé qui me trouble toujours autant, et sa belle mâchoire de Cro-Magnon, qui lui donne cet air si condescendant. Je pose son assiette entre la fourchette et le couteau, et lui fais aussitôt un bisous. Il donne une grosse claque sur mon postérieur.

 

"Pourquoi tu n'écris pas un roman, ma petite plume toute rose?"

 

Ô mon amour, que j'aurais eu envie en cet instant de te vouvoyer. Ô mon cher Monsieur, si j'avais eu la mémoire d'une comédienne, je vous aurais répondu en vous citant par coeur, un passage, une lettre de Tchekhov, écrite à Souverine, son éditeur, que j'avais lue plus tôt dans la journée, avant de venir vous cherchez à la gare TGV:

"Ce que les écrivains nobles prenaient gratuitement à la nature, les écrivains roturiers l'achètent au prix de leur jeunesse.

Ecrivez donc un récit, où un jeune homme, fils de serf, ancien commis épicier, choriste à l'église, lycéen puis étudiant, entraîné à respecter les grades, à embrasser les mains des popes, à vénérer les pensées d'autrui, reconnaissant pour chaque bouchée de pain, maintes fois fouetté, qui a été donner des leçons sans caoutchoucs aux pieds, qui s'est battu, qui a tourmenté des animaux, qui aimait déjeuner chez des parents riches, qui fait l'hypocrite avec dieu et les gens sans aucune nécessité, par simple conscience de son néant, montrez comment ce jeune homme extrait de lui goutte à goutte l'esclave, comment un beau matin, en se réveillant, il sent que dans ses veines coule non plus du sang d'esclave, mais un vrai sang d'homme."

Lettre d'Anton Pavlovitch Tchekhov (Taganrog Russie, 1860 - badenweiler Allemagne, 1904), à Souverine, 7 janvier 1889, Bibliothèque de la Pléiade, Anton Tchekhov, volume 1

Au lieu de quoi, je lui ai répondu: "Vous êtes un homme qui voyage énormément. Moi, je ne sors pas de ma Provence, parfois même je reste enfermée entre mes quatre murs pendant plusieurs journées...

- Regarde le marquis de Sade, lui aussi a passé sa vie entre quatre murs! Ecris! Tu n'as que ça à foutre, ma chérie. Puis tu as tellement d'imagination!"

Je le regarde, vexée.

"As-tu réservé une chambre d'hôtel?" Il me dit non, m'explique qu'il ne dort jamais. Comme les vampires. Je fais la vaisselle. Il prend une douche. Je l'attends à la porte. Il sort. Je déplie le drap de bain et le pose délicatement sur sa peau, l'appliquant délicatement sur chaque muscle saillant. De ses doigts, mon homme encercle ma taille, presse mon ventre, serre mes reins.

Oh my love! Oh my first boyfriend! Festival de ressorts jusqu'à l'aube. Oh... aïe! my God! ça tangue, ça renverse, le gotan, entre hommes, enfin... le tango à l'horizontal, entre un mec et demi portion, ce n'est pas tout rose la vie en rose, mais je m'en sors avec quelques astuces, un festival de caresses, lui a pris encore plus d'aisance depuis notre première fois, et moi, je ne suis plus complètement vierge... rieuse et joueuse, je fais la mouette, lui toujours aussi lourd et moi si frêle en-dessous, lui, comme un matelot qui remet pied à terre, et Violette demi-portion, à moitié sirène quand de ma gorge sort un son aigu, à moitié phoque quand je suffoque sous son poids, à moitié anguille chaque fois que ma cuisse tente de s'échapper sous sa poigne. On a dormi une heure. Les voisins ont entendu les cris d'une pleureuse, conjugués au râle d'un mâle dont l'écho retentit encore aux confins de l'univers.

Pécheresse, la mouche gay?

Avignon, le 23 mai 2017

Danse pour Siva Sakti - quelles sont leurs conditions de vie, là-bas? - Comme une Hijra

French Ladyboy Embellishments, women's technique of an Argentine tango follower and leader girly dancer

Pinkie Boy Secret Story Stiletto High Heels Tango Shoes

Erotica Lolita Gothic Female Dancer Show Room: une performance tango argentin & danse contemporaine

Bad Girl Dirty Dancing

Teaser de mon court-métrage gay: Lolita Tanguera Sans Lendemain - projet artistique amateur