Altocalciphilie 2

Publié par Mademoiselle Plume

Altocalciphilie 2

Rétifisme et autres fétichismes...

 

Le fétichisme de la chaussure serait, selon Wikipédia, le désir érotique dans la recherche d'une satisfaction sexuelle par le contact physique ou visuel de la chaussure. C'est une paraphilie célébrée dans le milieu du fétichisme, et sans doute BDSM, sous le terme de "rétifisme", en référence à un certain Nicolas-Edme Restif, dit Restif de la Bretonne (1734-1806), qui décrit son attirance pour les chaussures féminines dans ses romans "Le pied de Fanchette" et "L'anti-Justine"..

Autour du rétifisme, gravitent d'autres formes de fétichisme proches du pied, comme les collants, les bottes, les cuissardes, par exemple. Je note qu'il existe un nombre infini de fétichismes, et de plaisirs sensuels qui tournent autour d'une partie plus ou moins intime du corps de la femme ou de l'homme, fétichisme d'une matière (cuir, latex, dentelle, vernis à ongles...), d'un accessoire (gant, ceinture, bijoux...). Le contexte, le rôle des personnages, et le lieu dans la scène érotique, la couleur dominante, les odeurs, la lumière, la température, le moment de la journée, peuvent influencer le fétichiste ainsi que le pouvoir érotique de l'objet vénéré, ou simplement admiré.

 

Talons aiguilles... altocalciphilie ou rétifisme?

 

Et les talons hauts? Altocalciphilie ou rétifisme? Si le rétifisme est un fétichisme de la chaussure (de femme, ou d'homme, d'ailleurs), il englobe nécessairement le talon aiguille, en tout cas, pour la chaussure féminine. L'altocalciphile est, comme la formation du mot l'indique, un amoureux ou une amoureuse du talon haut. Il n'y a pas obligatoirement la notion de plaisir sexuel associé à l'altocalciphilie.

 

Talon aiguille, féminisation et travestissement

 

Est-ce le talon aiguille que j'aime? Ou tout simplement le fait que mon talon soit haut? Oui, j'ai la passion pour cette posture sensuelle et très agréable, qui est celle de mon corps lorsque je me retrouve sur la pointe des pieds. Marcher avec des escarpins me permet d'affirmer ma féminité de... transgenre travesti, et mon appartenance, pour ainsi dire, à la gente féminine. Danser sur des talons hauts me procure une sensation extraordinaire, qui n'est peut-être plus tout à fait de l'ordre érotique, mais bien davantage de l'ordre sensuel et socio-affectif.

Je mesure toute la fragilité de mon être quand je danse sur des talons, j'expérimente l'altitude enivrante, et l'attitude particulièrement féline et gracieuse, que le port des chaussures à talons me fait prendre. J'affine mon axe de danseuse. Sur la pointe des pieds, je me sens à la hauteur de cette féminisation et de ce travestissement que je traverse actuellement, une étape capitale dans mon inversion sexuelle d'apprentie hijra à la française!

Le talon ouvre en tango toute une exploration esthétique fabuleuse, dont je ne me lasse pas. Quand j'étais homme, mes fioritures étaient limitées. Faut dire qu'à plat et en pantalon large, les embellissements, ça n'a pas la même gueule! si je puis me permettre. Je laisse aux hommes leurs fioritures masculines, car elles existent également. C'est aussi tout un travail, une élégance qui se laisse regarder!

Le talon haut, pour ma part, en tant que charmante travestie du bal, me donne une jolie jambe, et une jambe plus féminine lorsque je porte la jupe ou la robe.

Etudiante avignonnaise en tango argentin

Mentions: altocalciphilie - technique féminine - switch follower/leader

 

Miss Violette, c'est... une étrange créature ni homme ni femme, qui évolue sur talons aiguilles, une éveillée et allumée du tango rioplatense dans la région Provence-Rhône-Alpes, étudiante en inversion sexuelle et culture transidentitaire, expérimentant un style de vie alternative, égayée, où la transsexualité et le travestissement jouent un rôle prépondérant, et décisif dans son évolution sociale, artistique et moral, au sein du milieu cisgenre et queer du tango en France, lolita dotée d'une grande ouverture esprit, danseuse talentueuse influencée visuellement, culturellement et kinesthésiquement par la danse du ventre, le flamenco et la chacarera, la salsa cubaine, le fox trot (pas du renard), la valse musette et viennoise, la java, la polka, le paso doble (double pas), le swing et le boogie, la danse classique, contemporaine, orientale et indienne.

Etudiante tanguera à Avignon, 10 ans dans le rôle leader dancer (meneuse) + 1 ans dans le rôle follower dancer (guidée), expérience intensive du bal (milonga) dans les deux rôles, avec mentions: altocalciphilie, embellissements esthétique tango technique femme, switcheuse leader/follower à l'aise aussi bien sur talons hauts qu'à plat, danseuse bipolaire, avenante et affectueuse, c'est à dire, à l'aise dans abrazo avec les hommes comme avec les femmes, pour guider et pour être guidée (en effet, suis auto-reverse en tango!), enfin, mention triple-étreinte, abrazo ouvert (nuevo et pédagogique) + enlacement semi-ouvert (compas y elegancia) + étreinte fermée ou collée-serrée (abrazo cerrado, option exagerado milonguero, type encuentro).

Naissance d'une femme coquette

Naissance d'une jeune tanguera

Discrètement, sur la pointe des pieds: le jour où je suis devenue... Lady Plume

 

Vous souvenez-vous lorsque j'étais au seuil de ma transition féminine? C'était aux alentours de janvier 2016, je venais de prendre mon premier cours de technique individuelle femme & fioritures dans un théâtre d'Avignon intra-muros, chez une merveilleuse enseignante de tango argentin qui m'a beaucoup appris pendant ces deux dernières années.

Je tiens à remercier sincèrement les ami(e)s qui m'ont permis de franchir ce seuil, qui m'ont soutenue au milieu des difficultés matérielles et psychologiques inhérentes à cette première étape - la plus spectaculaire sur le plan visible mais en même temps la plus superficielle sur le plan psychique, merci aux copines qui m'ont accueillie à bras ouverts, aidée à confectionner ma garde-robe, conseillée en maquillage, coiffure, etc... ainsi qu'aux danseurs qui ont le courage, l'audace, de m'inviter dans les milongas du sud-est de la France, d'Avignon à Nîmes, de Nyons à Aix-en-Provence. Je rends grâce à Dieu.

Retour sur la naissance de Lady Plume: Sur la pointe des pieds, au milieu des reines de la milonga (ouvrir dans une nouvelle fenêtre)

 

TEASER court-métrage homosexualité, transsexualité et altocalciphilie, projet artistique

 

Teaser de mon projet court-métrage d'amateur gay transgenre travesti, ou transsexuel pas encore hormoné ni opéré: "Lolita Tanguera Sans Lendemain" (version courte 12mn et longue 21mn).