25 articles avec mes plus beaux textes

Un amour qui fait mal

Publié le par Violette

Un amour qui fait mal

"Il faut être masochiste pour vouloir gagner ce qui nous est donné." Citation de Madeleine Ferron, Le Baron écarlate, 1971 Mes sentiments vanille pour un amour kinky, le BDSM est-il un jeu, un choix, une quête amoureuse? La première fois, si c'est douloureux,...

Lire la suite

TANGUERA être une femme du bal

Publié le par Mademoiselle Violette

TANGUERA être une femme du bal

Être une femme dans nos milongas françaises Je suis une danseuse de tango argentin qui veut se sentir femme dans l'abrazo (l'enlacement du couple dansant) TANGUERA Cette danse extraordinaire du Rio de...

Lire la suite

Tango dans le sol, tango par terre, ou le tour du potier

Publié le par Violette

Tango dans le sol, tango par terre, ou le tour du potier

Tango dans le sol, un tour de passe-passe, une poterie à forme humaine... Le tango est un désir vertical de se visser dans le sol, une expression horizontale pour arpenter la terre à quatre pattes. Je suis poussière, je redeviendrai poussière. Connaissez-vous...

Lire la suite

Cette nuit je suis mort de froid

Publié le par Frédéric Zarod, écrivain et danseur

Cette nuit je suis mort de froid

Cette nuit je suis mort de froid Témoignage post-mortem d'un étudiant en lettres modernes Cette nuit est la plus épouvantable nuit que je passe. Il fait si froid, et ce mistral funeste me rappelle quelques tangos chaleureux... N'ai-je donc marché, triste,...

Lire la suite

L'amour-tango

Publié le par Frédéric Zarod

L'amour-tango

L'amour-tango L'article-fondateur de mon blog Tango Plume! De la gymnastique amoureuse à l'art d'aimer... bailando, beauté et mystère du couple qui danse le tango du Rio de la Plata, de Buenos Aires et de Montevideo. Qu'elles sont loin les amours adolescentes....

Lire la suite

ABRAZO... l'étreinte

Publié le par Fred Tango Plume

ABRAZO... l'étreinte

Tango Mon Amour Comment te prendre dans mes bras ~ L'étreinte du tango Te prendre dans mes bras, que j'en appelle au clair-obscur, à l'aigre-doux, aux tourments sensuels de l'abrazo, Que tu verses dans mon corps la nostalgie d'un plaisir d'antan, d'un...

Lire la suite

Une blonde ça réfléchit de temps en temps

Publié le par Frédérique Violette (Frédéric Zarod) alias Mademoiselle Plume

Une blonde ça réfléchit de temps en temps

Une blonde ça réfléchit, de temps en temps... Des oestrogènes et un mari Une blonde ça réfléchit de temps à autre; ça pense; peut-être pas avec son cerveau, ou alors seulement l'hémisphère droit, au pire ça pense avec son corps. Mais ne dit-on pas que...

Lire la suite

Une perle rare du tango argentin loin des festivals

Publié le par Frédérique Tango Plume

Une perle rare du tango argentin loin des festivals

Une tanguera expérimentée... Guidée + meneuse, à l'aise aussi bien sur talons aiguilles qu'à plat, sur la valse, la milonga, le canyengue que sur du tango, dansant aussi bien avec les hommes qu'avec les femmes, le rythme dans la peau, jolis jeux de jambes,...

Lire la suite

Le tango rioplatense et la femme séquestrée

Publié le par Frédéric Zarod, Mademoiselle Plume

Le tango rioplatense et la femme séquestrée

Le tango rioplatense... ... et la femme séquestrée Dans notre tango du Rio de la Plata qui se veut libre, improvisé ~ loin des geôles de l'ancienne dictature , il n'y a pas que le fantasme du yerba mate, de l'éventail et de la mirada, du talon aiguille...

Lire la suite

Image et citation: L'encre de ma plume

Publié le par Frédéric Zarod

Image et citation: L'encre de ma plume

Une photo, une citation... et un beau texte à lire! Alors que je venais de créer mon blog, j'ai pris en photo ma main gauche tenant une plume... Je savais que j'apprêtais à rendre mon coeur vulnérable en offrant mes textes, mes récits poétiques, et mes...

Lire la suite

T'aimer d'amour

Publié le par Frédéric Zarod

T'aimer d'amour

T'aimer d'amour Tango Mystique - Chapitre 20 T'aimer et me fondre d'amour Je ne suis pas blanc comme neige, mais je veux me fondre dans tes bras, noire mon âme, rouges sont les flocons qui perlent à mes yeux... et dans tes plis soyeux fondre comme neige....

Lire la suite

Le tango n'est pas fait pour l'homme

Publié le par Frédéric Zarod

Le tango n'est pas fait pour l'homme

Le tango n'est pas fait pour l'homme Le tango, c'est intense, c'est puissant, ce n'est pas fait pour l'homme, ça renverse, ça enivre, on n'en sort pas indemne. Pourquoi des hommes dansent-ils le tango? Que font-ils en milonga? Le tango, ça nous retourne,...

Lire la suite

De la vieille garde à l'étreinte tendre

Publié le par Frédéric Zarod

De la vieille garde à l'étreinte tendre

Le tango de la vieille garde De la guardia vieja... ... au tango rioplatense Tango Mystique - chapitre 19 De la vieille garde du judo à l'abrazo cerrado du tango, s'ouvrir grâce à la danse du Rio de la Plata, pour ne pas rester sur ses gardes. De la Guardia...

Lire la suite

Abrazo

Publié le par Frédéric Zarod

Abrazo

En tango argentin, l'abrazo est une étreinte de l'âme, une transition du coeur vers un amour plus universel. Serrer quelqu'un dans ses bras, c'est la notion de base de l'abrazo... Une rencontre. Ce n'est pas pour rien d'ailleurs si l'on utilise l'expression...

Lire la suite

Sur ta courbe, mes doigts

Publié le par Frédéric Zarod

Sur ta courbe, mes doigts

Sur ta courbe, mes doigts parcourent un grain que le cuir et le satin jalousent. Tu vois, le tango, c'est une peau dont le sang coule en filigrane pour esquisser des promesses qui ne feront rien d'autre que s'évanouir à la derrière note de ce D'Arienzo....

Lire la suite

Le tango est une musique qui te rentre dedans

Publié le par Frédéric Zarod

Le tango est une musique qui te rentre dedans

Le tango argentin est une musique qui te rentre dedans, que si tu ne prépares pas ton corps pour l'y accueillir, tu ne resteras que dans l'émotion. C'est tout un aménagement intérieur à faire! Ménage de printemps, un dépoussiérage tantrique. Le tango...

Lire la suite

Le plus beau tango du monde

Publié le par Frédéric Zarod

Le plus beau tango du monde

Tango Mystique - chapitre 16 C'est le plus beau tango du monde, celui qu'on place dans la Foi, en reniant le dieu de l'Argent. Il y a deux ans, j'ai eu une vision. Cette vision de la Rose Mystique a provoqué un rêve éveillé que je vous retranscris ici...

Lire la suite

Ne pleure pas pour moi, Argentina

Publié le par Frédéric Zarod

Ne pleure pas pour moi, Argentina

L'amour d'une immigrée italienne que le destin a poussée dans une vie de prostituée du barrio de Recoleta, l'un des quartiers historiques et architecturaux de la capitale de l'Argentine, pour un maestro du tango né à Montevideo. Un festival de sensibilité,...

Lire la suite

Je suis amoureux de cette femme

Publié le par Frédéric Zarod

Je suis amoureux de cette femme

Je suis amoureux. Je suis tombé amoureux d'elle, depuis quelque temps déjà! Elle a cette façon de donner un sens à ce que je fais, Elle a cette manière encore de me faire croire que tout est possible, Que rien n'est perdu, et quand tout est perdu, Elle...

Lire la suite

Visage, arracher le masque

Publié le par Frédéric Zarod

Visage, arracher le masque

Visage, arracher le masque Faire tomber les masques d'une étrange mascarade, faire pleurer le fard, le rimmel et le rouge-à-lèvre de nos visages tristes, arracher ces peaux plastifiées et adipeuses, comment continuer à jouer des rôles qui ne nous conviennent...

Lire la suite

Journée du Tango 11 décembre

Publié le par Frédéric Zarod

Journée du Tango 11 décembre

Journée du Tango, pourquoi le 11 décembre? Nous débarquons d'un bateau, laissant derrière nous un vieux continent, un pays qui nous a fait souffrir, mais nous ne savons pas encore qu'on a beau fuir, notre souffrance nous poursuit à bord jusqu'au fleuve...

Lire la suite

Tango formidable, merci Maestro

Publié le par Frédéric Zarod

Tango formidable, merci Maestro

Tango formidable, merci Maestro, j'étais fort minable! J'ai été fort minable, c'est formidable! Comment j'ai réussi à échouer, là où je pensais réussir Formidable Maestro! Comment j'ai pu croire en tant de rêves sans jamais rien gravir, En temps de trêve,...

Lire la suite