poesie bailando

L'ivresse du tango

Publié le par Frédéric Zarod

L'ivresse du tango

L'ivresse du tango Le tango est une ivresse, Tendresse de velours en liesse, Un ocho qui laisse au coeur couleurs bordeaux et sensuelle allégresse, Un trèfle dessiné sur des pavés, Un pivot à trois-cent-soixante degrés, Une amertume transcendée, sur des...

Lire la suite

Femme, fleur et flamme de mon coeur

Publié le par Frédéric Zarod

Femme, fleur et flamme de mon coeur

La femme est fleur et flamme de mon coeur, couleurs gaies à mon âme La femme est fleur et flamme de mon coeur La flamme effleure mon âme sans heurt La fleur enflamme au bonheur de nos trêfles Madame mon âme à l'aube se greffe Leurs pétales sèment couleurs...

Lire la suite

Mon dernier tango

Publié le par Frédéric Zarod

Mon dernier tango

Un dernier tango pour la route, poème d'un coeur qui danse Poésie Bailando: Mon Dernier Tango Suspendue tel un donjon Une chambre Quatre murs et Tu les veux comme prison Posée délicatement Ombre d'ambre Démesuré Ton coeur enfermé dedans Douce et muette...

Lire la suite

Canyengue

Publié le par Frédéric Zarod

Canyengue

Poésie Bailando, une promenade canyengue Promenade canyengue, sur les rives d'un fleuve argenté, balade musicale en cette journée dominicale Nuit fraîche Fenêtre grand ouverte, Je rêve d'un tango, Au bord de l'eau Et pour mon caminito, d'une jolie marche,...

Lire la suite

Le scorpion et la traversée du désert

Publié le par Frédéric Zarod

Le scorpion et la traversée du désert

"Le scorpion et la traversée du désert" Labyrinthe, Frédéric Zarod, foyer de jeunes travailleurs, Lormont - Bordeaux 1998 La route est longue sous le soleil de plomb, ma route plombe mes pas, et chaque dune s'enroule sur mes traces, jamais existé, s'étendre,...

Lire la suite

Plus de mille mots

Publié le par Frédéric Zarod

Plus de mille mots

Plus de mille mots pour célébrer la beauté de la langue française Lorsque j'ai découvert les mots, les mots de la langue française, les mots de Brel, qui chantent, ceux de Brassens, qui se moquent ou défendent les copains, je m'en suis fait l'affilié...

Lire la suite

C'est de l'encens

Publié le par Frédéric Zarod

C'est de l'encens

C'est de l'encens - En plein désert C'est un enfant Un homme sans armure Une étincelle Donnant vie aux murmures Qu'osée soit celle Qui pourtant l'apprivoise C'est un perdant Riche de huit cents toises Des qualités Il en a à revendre De toutes sortes Des...

Lire la suite

En plein désert

Publié le par Frédéric Zarod

En plein désert

En plein désert - L'amoureux et sa bien-aimée C'est un enfant Une huître sans coquille Un masochiste Sur la place une quille Et ne résiste Pas même aux bulles d'air C'est de l'encens Qui brûle en plein désert Un attaché Aux paroles des femmes Quand il...

Lire la suite

Mon cauchemar à poil

Publié le par Frédéric Zarod

Mon cauchemar à poil

J'ai fait un cauchemar... à poil, cette nuit, oh là là si vous saviez! C'était un drôl' de cauchemar. Le voici : J'étais bien las De c' tralala Pas à ma place Mais vraiment pas Voilà l'impasse Qui m'arrête là Que ça m' dépasse Dans c' trou à rats Qu'est-c'...

Lire la suite

Amant Maîtresse

Publié le par Frédéric Zarod

Amant Maîtresse

Amant Maîtresse Après l'amour, l'amité Tant bien que mal si l'on s'ouvre Avec effort sans moitié De l'animal que l'on couvre Ami amant, sois actrice Maîtresse et moi confident A tour de rôle que l'on glisse Des vieilles peaux au levant S'ouvrir à l'autre...

Lire la suite

Papillon de nuit

Publié le par Frédéric Zarod

Papillon de nuit

Papillon de nuit, les battements de ton coeur Papillon de nuit De joies un déluge Et trouver refuge Par delà l'ennui Tes nuits papillon Mon coeur sans tourment Et tes battements Au chant des grillons Envol à minuit A l'aube caresses Nuptiale paresse Ton...

Lire la suite

Il a neigé...

Publié le par Frédéric Zarod

Il a neigé...

Mon coeur sous la neige... Il a neigé l'autre jour Il a neigé l'autre jour Mon coeur sous la glace Moi l'orphelin d'un amour Il a pris ma place Recroquevillé sous la neige Perdu je m'acharne Je me réchauffe avec haine M'accroche à son charme L'espoir...

Lire la suite

Sous la neige, un coeur fait son igloo

Publié le par Frédéric Zarod

Sous la neige, un coeur fait son igloo

Sous la neige, un coeur fait son igloo Sous les flocons, un coeur sanglote Sur la glace, une âme attend le printemps Sous la neige, un coeur fait son igloo Dans mon igloo de fortune A présent j'hiberne Elle est ma perte opportune Mon coeur est en berne...

Lire la suite

Le slam du célibataire

Publié le par Celibat'man feat mOnAstik Life

Le slam du célibataire

Comment être célibataire avec humour et poésie (intro version français moderne & slam rap poésie) A tous les keums célibataires, Les cloques de la main droite, Kiffez la life même sans les meufs! Je suis célibataire : ça fait 4 siècles que je n'ai pas...

Lire la suite

Jardins secrets, nos remparts de végétaux

Publié le par Frédéric Zarod

Jardins secrets, nos remparts de végétaux

Nos jardins secrets, un mur végétal autour de notre coeur Des remparts de végétaux pour protéger les coeurs fragiles: les jardins d'orties, de ronces et de buissons sont faits pour repousser les visiteurs, les curieux, les rôdeurs, sont faits de mille...

Lire la suite

La Rose d'un Tango

Publié le par Frédéric Zarod

La Rose d'un Tango

Rose femme dans mes bras le temps d'un tango En l'homme vivant je suis vrai en te guidant Puis au-dessus de tes bas prêtresse aiguisant Tes épines dans mon lit tendre virago Rose mon âme au printemps la fleur qui éclot Cueillir de tes douces mains l'intime...

Lire la suite

Mourir, c'est grandir - Au-delà du temps

Publié le par Frédéric Zarod

Mourir, c'est grandir - Au-delà du temps

Au-delà du temps, mourir, c'est grandir Me voilà contraint A la solitude Disparaissent les trains De nos servitudes Seul face à moi-même Cesse d'être en joug De ceux qui nous aiment Je m'efface à vous Tristes circonstances En ce nouveau lieu D'abord la...

Lire la suite