Tango dans le sol, tango par terre, ou le tour du potier

Publié le par Violette

A quel atelier, cours, stage, cession, un homme hyper sensible, neuro-atypique, doué pour l'écriture, doté d'une belle plume émouvante, et très bon danseur de tango argentin, avec un tango dans le sol, peut-il s'inscrire ?  Si j'ai bonne mémoire, j'étais un matheux qui est devenu un littéraire en plein milieu de mon complexe du homard, j'étais un élève moyen, un cancre par la suite, plongé dans une forme d'autisme invisible, difficilement décelable, je n'ai quasiment jamais fait mes devoirs, en échec perpétuel, j'ai décroché le bac scientifique de justesse. Les rares fois où je bossais mes cours directement dans un bouquin, je décrochais aussitôt une bonne note, mais gros handicap émotionnel, socio-affectif: homme bisexuel passif efféminé, avec des tendances masochistes, à haut potentiel, j'adorais faire du piano tout seul, écrire, danser, et jouer aux échecs. Après le bac, j'ai fait un IUT, la seule activité qui me plaisait, c'était l'atelier d'écriture. Mon premier texte s'intitulait Qui Suis-je ? Je me suis mis en scène à l'époque avec un autre texte que j'avais écris sur le thème de la ville tentaculaire et l'homosexualité latente que je refoulais, devant environs deux cent étudiants. J'avais déjà du talent, une créativité manifeste. Mais une fois le DUT en poche, je suis devenu routier régionnal, je conduisais des semi-remorques, 38 tonnes. Aujourd'hui, assumant mon haut potentiel d'écrivain et de danseur maestro de tango argentin à Avignon, j'hésite entre plusieurs activités qui m'interpellent comme par exemple:  faire des ateliers, ou prendre des cours, de couture, d'esthétique, de cuisine, de théâtre, de danse du ventre, de danse arabo-andalouse, orientale ou indienne... Je suis une femme transgenre et gay efféminé à Avignon. Je cherche l'amour, l'amitié, mais je me sens exclu, rejeté, mal compris-e, j'ai fait ma transition transgenre sans THS (traitement hormonal de substitution) mtF. La solitue pèse, l'isolement un samedi soir sur terre, c'est dur à vivre, moi qui ai la fièvre de la danse et du tango, j'apprends très vite les figures de tango, mais je n'ai pas trouvé de partenaire homme ou femme de mon niveau (masterclass).

 

Tango dans le sol,

un tour de passe-passe, une poterie à forme humaine...

 

Le tango est un désir vertical de se visser dans le sol, une expression horizontale pour arpenter la terre à quatre pattes. Je suis poussière, je redeviendrai poussière.

Connaissez-vous l'étrange et non moins célèbre citation d'un alchimiste français et magicien-potier né au XVIIIe siècle, qui, pour apprendre à danser le tango dans son atelier, tout seul, dans sa crypte, est allé chercher de la glaise, afin de fabriquer une poupée, avec une belle plastique, rêvant d'une pin-up et danseuse obéissante, fidèle et soumise? On s'étonne toujours que certains hommes du tango soient plus ou moins sadiques avec les reines du bal... Ou bien... Masochistes. Le marquis de Sade et Leopold von Sacher-Masoch auraient fait d'excellents danseurs de tango argentin. Le premier, le pire des bourreaux sur les pistes de danse, le second, le plus romantique des tangueros.

Il nous faut descendre dans le sous-sol, car le sorcier et anachorète du Vaucluse, âgé de 300 ans, un peu vampire, un peu psychopathe, a enfoui ses secrets dans les profondeurs de la terre. Une galerie souterraine a été creusée; les parois de calcaire vous révéleront des écritures étranges. Où est passée cette si belle créature du tango?

Une danseuse fragile comme de la porcelaine, esclave de son maître, mal aimée par les hommes, s'est cachée dans l'un des boyaux que quelques millions d'années de décrue des eaux, d'érosion et de mouvements géologiques profonds, lui ont offert.

Danse, danse, jolie créature, disent les anges. La danseuse a voulu échapper à son créateur. Du Mont Ventoux aux Alpilles, nul ne sait où la diablesse s'est cachée. Son créateur, fou de rage, remue ciel et terre. Nous l'avons vue en photos, sur papier glacé; la belle et la bête; d'abord en première page d'un journal sans intérêt; puis la presse people a fait l'éloge de ses prouesses, des magazines féminins lui ont brossé tout un tas de portraits. Un bel article en anglais lui sera finalement consacré dans un futur proche: Violette, une tanguera transgenre au lac du Paty.

Certains tangueros de Marseille, de Lyon et de Toulouse disent l'avoir eue dans leurs bras, le temps d'une tanda; après le café, les machos du tango ont ri et nié tout d'un bloc. Certains d'entre vous disent qu'elle a fait une apparition pendant une milonga en plein air devant l'édifice imposant de la cité des papes.

La danseuse de tango argentin, à haut potentiel, dissimule sont visage sous une couche épaisse de fond de teint et de poudre. Son créateur et maître, toujours en colère, fouille les bals, secoue les danseuses, les maltraite, mais toutes sont vivantes... Belles. Et bien vivantes. Nulle trace de sa poterie à forme humaine. Animée d'un duende surprenant et d'une grande intelligence corporelle pour une poupée d'argile conçue uniquement pour obéir au sexe fort, la marionnette retranchée tout au fond d'une grotte, commence à se poser des questions... existentielles. Pour quelles raisons son créateur l'a fabriquée avec autant des rides, une mâchoire si carrée, un visage androgyne, un trop grand front et presque pas de cheveux dessus?

Le magicien potier l'avait programmée pour qu'elle obéisse au doigt et à l'oeil. Les crues hivernales et les coulées de boue lui ont livré la meilleure de toutes les terres, une matière gorgée d'eau, l'argile parfaite. Sa créature apprend très vite, si vite, que les anges et les démons du tango se la disputent.  

Le cryptologue milonguero traduira quelques mots, comprendra deux ou trois énoncés: dans l'espace euclidien, le rayon solaire se réfléchit sur le sol lunaire, prenez alors la surface qui vous est impartie par un bal bondé, et vos figures du tango, apprises par coeur, ne seront que de vieilles équations d'ingénieur qui n'a jamais une seule fois retroussé ses manches.

Dans nos milongas, la loi de Boyle-Mariotte, qui est l'une des lois de la thermodynamique constituant la loi des gaz parfaits, vous impose de prendre conscience de l'environnement dans lequel vous évoluez avec vos partenaires de danse, un environnement pas seulement physique, mais également astral. Le monde astral est celui des émotions. Il semblerait que toutes les molécules de la créature tanguera aient subi une profonde transformation quantique dans ce bain effervescent que sont nos réunions sociales qui célèbrent le tango rioplatense. Le génie du Rio de la Plata a traversé ce corps de glaise, y a provoqué une étrange vibration...

Violette est une argile blanche. Malléable.

De la terre mère, des eaux bénies et du feu sacré, le vieux loup à la barbe blanche a fait jaillir au beau milieu de ses contemporains, une divine et prodigieuse tanguera. Dansez dansez sur le pont d'Avignon, sinon vous serez changés en statue de sel. Il ignorait que le mistral, par un tour de passe-passe, donnerait une âme à sa créature d'argile. La poupée aimait le tango argentin. Son vieux professeur l'avait façonnée pour cette unique fonction: la sortir du placard, lui mettre une belle robe de satin, de jolies chaussures de tango, la farder et la parfumer, puis l'emmener avec lui, pour l'exhiber dans les bals de Provence, de la place du Chapitre au Miroir aux oiseaux, du parvis de l'Opéra au lac du Paty, faisant croire à tout le monde qu'elle était née à Buenos Aires, qu'il était allé la chercher pour l'épouser. Après quoi, la poupée était déshabillée, et remise au placard, pliée en quatre dans un panier en osier.

Une danseuse érotique, un modelage de forme humaine. De gracieux mouvements. Une pose vulgaire. Poterie à terre, aux pieds de son créateur.

Ce dernier a retrouvé sa marionnette devenue humaine entre temps, l'a remise au cachot.

"Tu m'as désobéi, vilaine! As-tu donc oublié le jour où je t'ai fait l'amour pour la première fois? Tu n'étais qu'un tas de glaise, tu faisais la morte, et pour cause! Je ne t'avais pas encore donné une vie reptilienne, je t'ai engrossée, et ma semence t'a animée, je t'ai programmée pour que tu sois une bonne soubrette, sans conscience,  destinée à faire le ménage, la lessive, et à préparer mes repas. Maintenant que Dame Nature t'a donné une âme, je vais t'enseigner la première noble vérité: tu partageras ma souffrance; par la cravache et les douleurs que je t'infligerai, je te synchroniserai au rythme de mes pulsions sexuelles et de mes désirs de dominateur. Tu es punie, et tu resteras enfermée dans cette cave jusqu'à nouvel ordre. Je regrette de t'avoir faite sans utérus ni vagin, mais je t'ai retrouvée, vilaine! Tu me reviens corps et âme... pour m'appartenir totalement."

La revoilà utile en 2018, la créature exclusivement féminine et masochiste, dont le maître se sert afin de satisfaire ses propres désirs sexuels; s'il envisage de l'utiliser  comme bon lui semble pour assouvir ses fantasmes inavoués, il ignore par contre s'il va la garder comme partenaire de danse... Une légende urbaine raconte que le potier sadiste et scrupuleux, jaloux et gonflé d'orgueil, sous un coup de colère, l'aurait clouée bras et jambes en croix sur le parquet flottant pour qu'aucun autre tanguero ne puisse profiter de cette femme interlope, virtuose du tango.

Nous n'avons plus revu Violette. Mais on a entendu dire que son maître s'est déjà procuré un nouveau pain d'argile...

 

Une poupée d'argile soumise aux écritures chorégraphiques d'un maître sadomaso que les secrets du tango obsèdent...

 

La paume de votre main dans le creux de mes reins, qui finira tôt ou tard par glisser sur ma cuisse, la chaleur de votre torse, votre chemise qui sent bon l'après-rasage, je me contente de peu, dans les bras des hommes, oublieuse de mon amant de Saint-Jean, depuis, j'ai abandonné les milongas, je ne suis pas parisienne, pas facile à vivre non plus, pourquoi cette tâche de sperme sur ma robe?

Façonnez-moi à votre guise. Suis-je devenue un fantôme? Du parvis de l'Opéra au théâtre antique, je ne suis qu'une poterie, un objet artisanal, une potiche, sans conscience politique, posée côté jardin. Voyez le maître qui m'a dressée.

Les mâles du tango, quant à eux, préfèrent carrément les filles potelées. Ma peau était soyeuse avant que des messieurs me fassent tourner la tête. Ils m'ont éclaboussée. Sur ma robe, d'autres tâches de sperme.

Tango dans le sol, des figures qui s'ennuient et mon cul de pimbêche, quand les messieurs me prennent par derrière, devient une plaie, un gouffre, de l'anti-matière.

Do ré mi fa sol, chantez, chantez, petits oiseaux, sinon nous sommes foutus. Fa si la tringler, je suis leur poupée, grimée, travestie; les étalons me font grimper au rideau. Ils ont découvert le pot aux roses. Par le fouet et le coït, je suis déchirée de toute part, poupée étais-je, poupée je redeviens entre leurs mains adipeuses, sous leurs souffles rauques, leur haleine indiscrète, je m'affole, je m'affale, et m'effondre au petit jour, après que le dernier inconnu a fini de m'épuiser sexuellement,  je tombe, mon corps émouvant roule par terre, je n'aurais jamais dû m'échapper: c'est dans une chambre d'hôtel qu'on m'a retrouvée. Inanimée, exsangue et livide.

 

Je n'ai jamais appris à danser le tango. Le tango est l'expression sexuelle des mecs égarés sur la piste de danse, qui ne sont là que pour palper, se frotter, en se retenant de jouir, alors bien sûr, dansez, dansez, comme disait Pina, dansez, allez-y! dansez maintenant, sinon mon départ, mes adieux, n'auront servi à rien.

Je suis arrivée par un belle journée ensoleillée du mois d'août, à 18h00. Pile poil. Vêtue de ma robe rouge. Voyez, voyez, combien j'étais mignonne. Ils ont dansé, et encore dansé, sinon ils étaient foutus. J'ai quitté la milonga à 03h00. Pile poil. Pendant neuf heures, j'ai croisé et décroisé mes gambettes de blonde. Ignoraient-ils que je suis une virtuose du tango rioplatense? J'aurais été six pieds sous terre, c'était pareil. Alors dansez dansez! J'étais dans le sol, mais un bémol mal placé sur votre partition... El choclo, el choclo!

"Con este tango que es burlón y compadrito
se ató dos alas la ambición de mi suburbio.
Con este tango nació el tango y como un grito
salió del sórdido barrial buscando el cielo.
Conjuro extraño de un amor hecho cadencia
que abrió caminos sin más ley que su esperanza,
mezcla de rabia, de dolor, de fe, de ausencia
llorando en la inocencia de un ritmo juguetón..."

El choclo, Enrique Santos Discépolo (1947), lire la traduction en français

Pensez donc, quelques tâches de sperme en plus, ou en moins, cela n'a pas d'importance, je ne suis pas parisienne, je suis une tanguera invisible, un tour de magie, une danseuse sous les étoiles, neuf heures, la tête dans la lune, les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus, et moi, qui suis restée la plus fière, moi, neuf heures, la cloche de service, faîtes sonner, faîtes sonner, sinon nous somme perdus, n'est-ce pas?

"...Por tu milagro de notas agoreras
nacieron sin pensarlo las paicas y las grelas,
luna de charcos, canyengue en las caderas
y un ansia fiera en la manera de querer..."

Neuf heures.

Pas un seul ne m'a invitée ce soir-là.

 

A quoi ça sert de faire le tour de la terre, d'aller à Buenos Aires, de revenir avec un beau costume, avez-vous, cher monsieur, fait une seule fois le tour de vous-même?

Faire le tour de soi-même, se connecter entre ciel et terre, être ancré, et se laisser pénétrer par la musique, tels sont les secrets de Violette, les secrets du tango, de la connexion, du guidage, d'un tango dans le sol. Neuf heures... Comprenez-vous pour quelle raison maintenant j'ai quitté la communauté du tango argentin en France?

Sur le tour du potier, je suis l'argile. L'égrégore du Rio de la Plata m'a façonnée ainsi: une danseuse avec du duende, une maestra aux jeux de jambes spectaculaires, un prodige de quarante piges, et un abrazo... Fluide. Doux. Limpide. Agréable à vivre. Très affectueux.

Les milongueros passent à côté d'un trésor, et ne le voient même pas. Neuf heures. Danseuse talentueuse, je brillais comme l'étoile du Berger, même si je suis la seule femme du bal qui ne vient pas de Vénus. Neuf heures. J'ai compris ce jour-là que votre terre n'est pas la mienne. Voyez le Dieu qui m'a faite, qui m'a fait courber la tête. Le Grand Potier ne m'a-t'il créée que pour les sous-sols? Poterie oubliée des brocanteurs. Le joyau du tango restera dans une crypte.

Avignon, mercredi 7 février 2018

 

Plume féminine du tango dans le sol, connexion érotique, accroupie par terre devant une chaise vide. Mise en scène d'une danseuse de tango de piste, jeune talent femme transgenre à ne pas confondre avec une actrice du porno. Mec passif petit blond docile, doux et malléable comme l'argile. Improvisation tango argentin et danse contemporaine. Ecriture sans chorégraphie, les humeurs hivernales d'un grand danseur virtuose de tango. Federico Maestro. Federica Transition Tanguera, alchimie et conscience du tango à Avignon. SOS d'un terrien en détresse, gay lifestyle, little slim body slave. Photo de nu. Erotisme et ésotérisme homosexuels. Tango terrestre danse sacrée pour couple tantrique, qui est le potier? Qui fait l'argile molle et fraîche? Yoni anal cherche gros lingam, partenaire de jeux BDSM et de danse hivernale et intime disponible dans le Vaucluse. Prodige de quarante ans. Belle poterie toute rose. Jolies petites fesses de travestie très mince et gracieuse.

 

Tango par terre ou le tour du potier

 

Prenez une terre-argile et déposez-la sur un tour de potier. Avez-vous appris une figure par coeur? Je vous mets au défi de la reproduire une seule fois de plus à partir de la matière que vous avez entre les mains...

Vous n'avez aucun modèle à votre disposition, et le rythme du tour donne de l'énergie à vos mains qui sculptent, façonnent, au gré des courants, cette terre glaise, et des lignes apparaissent, disparaissent continuellement entre elles. Pensez-vous que le potier ait besoin d'un plan de fabrication pour faire jaillir d'une terre argileuse une forme, un chef-d'oeuvre?

Vous êtes obligés de vous inscrire dans le moment présent.

Essayez-vous seulement de vous rappeler la dernière figure que vous aviez décortiquée en cours? Et voilà que l'argile ressent votre distraction mentale, qu'elle éclate entre vos mains, s'échappe, et se retrouve par terre, tout autour de vous...


Si la tanguera jouait vraiment le jeu, si elle ne faisait vraiment rien d'autre que ce qu'elle ressent, vous verriez que chacune de vos erreurs, dispersion mentale, tentative d'imposer un mouvement par la force des bras, souvenir d'une passe que vous souhaitez refaire, aboutirait à la même conclusion que cette argile qui s'effondre, se disperse, s'écrase entre vos mains d'apprenti-potier!

Ô toi, tanguera: "Si le cavalier te fait faire une figure, fais-là; s'il ne te fait rien faire, ne fais rien; s'il te fait faire n'importe quoi, fais n'importe quoi!"

Aix/Marseille, le 13 avril 2012 
 

Tango Training Novembre 2016

 

Belle écriture érotique et tango cryptogothique d'un-e terrien-ne en détresse,

les 10 sélections hivernales d'une danseuse contemporaine française qui raconte les péripéties d'un Pierrot lunaire au caractère argileux, devenant au fil du temps, la céleste et douce ouvrière d'un tango enraciné dans un sol fertile, sur la terre de Provence, en proie à des passions solaires, à des crises neuro-atypiques, ainsi qu'à des excès de fièvre transidentitaire...

 

Tour à tour narrateur et narratrice au sein de mes textes parfois transsexualisés, rédigés en Avignon depuis mon alcôve suspendu entre ciel et terre, je vous propose 10 bijoux littéraires pour vos lectures d'hiver, des récits plus ou moins courts, de longues nouvelles, des textes émouvants, parfois dramatiques, qui ne cessent de tourner autour de mon apprentissage sulfureux du tango argentin, de mes expériences affectueuses dans les milongas de la région provençale, de mon homosexualité fortement teintée de sadomasochisme, et de mes expérimentations lunatiques et autistiques sur talons aiguilles devant un mur qui a des oreilles:

 

1 - Comment planter son partenaire de tango en plein milieu d'un bal

2 - T'aimer d'amour

3 - Aller à Buenos Aires, valse argentine et la danseuse débutante

4 - Le tango est un orgasme

5 - Célestes Jouissances et petite mort du tango

6 - Le tango pour les nuls: relâche-toi

7 - TANGUERA être une femme du bal

8 - BORDERLINE être une folle du tango

9 - L'abrazo de la scoliose ou l'encuentro exagerado

10 - Cette nuit je suis mort de froid

 

Fait divers à Avignon:

une danseuse particulièrement douée est tombée le cul par terre pendant son entraînement à la suite d'un tour rapide; malgré le choc, elle s'est aussitôt relevée pour reprendre son improvisation (article du 08/02/2018)

 

L'accident s'est déroulé à l'automne dernier. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal. Miss Violette, danseuse maestro de tango argentin, connue essentiellement dans le Vaucluse, le Gard, la Drôme provençale et les Bouches-du-Rhône, pour ses fioritures sur talons hauts et ses jeux de jambes parfois spectaculaires, pour ses embellissements qui allient grâce, musicalité et technique, petite tanguera à la taille fine, de la quarantaine, particulièrement douée également en tango de piste, avec ses partenaires hommes et femmes, dotée d'un solide axe, d'un bel ancrage, d'une connexion efficace, claire et fluide, dont le guidage est précis, varié, très agréable, et la relation au sol admirablement musicale, a fait une chute brutale sur le carrelage. Ce type de sol, contrairement au parquet boisé, est dangereux en cas de chute. En effet, les carreaux n'absorbent pas les chocs. La malheureuse est tombée sur les fesses. Sonnée un court instant, elle se relève et le rythme dans la peau, reprend son training:

Pratique de danse sur talons hauts à Avignon, Tango Technique Femme Octobre 2017, et grosse chute sur le carrelage

 

Au mois de juin, potiers, alchimistes et sorciers fêtent la Saint-Jean...

Hélène, la guérisseuse

 

"Au mois de juin, Hélène propose que Barbe invite son frère à venir fêter la Saint-Jean avec elles. Le jeune garçon, bien que dévot, n'a pas encore prononcé ses voeux: il ne le fera que l'année prochaine, à l'âge de quatorze ans; pour le moment il peut encore circuler plus ou moins librement et manger de tout.

La Saint-Jean ne se fête pas par ici, les gens la considèrent comme une fête païenne pour ne pas dire satanique (c'est ce soir-là, disent les curés, que le diable convoque ses fidèles pour la plus grande orgie de l'année), alors on se garde bien d'y participer. A la place, on a la fête des brandons: le premier dimanche de carême, pour donner de la fécondité à la terre [...]. Mais l'Hélène, elle, est fille de potier et les potiers font exception à la règle, ils fêtent la Saint-Jean, ce sont du reste des gens bizarres avec des accointances douteuses, ils vivent à part, en bordure du village, ils manient le feu, les éléments... ce sont presque des alchimistes, presque des sorciers. L'Hélène a toujours été considérée avec méfiance dans le pays. Il n'était pas normal, d'abord, qu'elle épouse le fils de la veuve du notaire, ce n'était pas un mariage comme il faut, Sylvain Denis était quelqu'un de trop bien pour elle, et puis, huit jours à peine après avoir acheté l'auberge de Torchay, au nez et à la barbe du seigneur de L..., il s'était fait étriper par un taureau dans le champs d'à côté, c'était louche quand même, d'autant plus que c'est à partir de ce jour-là que l'Hélène s'était mise à grossir, à avoir des opinions sur tout, et à recevoir des malades des autres villages... On ne sait jamais avec les guérisseuses, on ne sait pas si leurs pouvoirs viennent du bon Dieu ou bien de l'Autre...

Toujours est-il qu'Hélène a gardé son enthousiasme pour la Saint-Jean, rappel de son enfance, et que, bravant les croassements des commères, elle la célèbre bon an mal an. Depuis des semaines déjà, le bois mort a été ramassé et entassé derrière l'auberge, et ce soir il y aura une belle, une très belle flambée..."

 

Extrait du roman Instruments des ténèbres, Nancy Huston, pp.72-73, Editions J'ai lu

 

 

Si le tango de Violette est dans le sol, sa langue n'est pas dans sa poche

Entretien perspicace avec une alchimiste tanguera, une vidéo de juin 2018, à Avignon

 

Ainsi font font font les petites marionnettes, ainsi font font font... trois petits tours et puis s'en vont... L'abrazo est une alchimie des coeurs, le tango est la danse tantrique par excellence, ça rentre par les oreilles, ça sort par les orteils, et c'est avec un tango dans le sol que Violette, entre ciel et terre, pour la fête de la musique et le feu de la Saint-Jean, vous révèle quelques secrets... de Polichinelle...

Tango dans le sol, entretien avec une alchimiste du tango, Juin 2018

Publié dans Mes plus beaux textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article