Dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

Publié le par Frédéric Zarod

Dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

Un tango dans le sens inverse* des aiguilles d'une montre
 

* Pour ceux qui ne savent pas, c'est le sens normal du bal, aussi bien pour les danseurs de tango argentin que pour les danseurs de thé-dansant, de dancing rétro et de danse de société.

Horacio? Ah! Un réglage d'horloger, la minutie d'une horloge, tout est subtilement orchestré, un orfèvre du tango, un tango ciselé au carat près, et une Alejandra à l'écoute du Temps!

Une démo cyclique, autour d'un cerle étoilé, quand le tango se fait ésotérique, il parle à notre coeur et à notre esprit... et dans ce cadran d'éternité, la trotteuse - je veux évoquer la jambe libre de notre Belle Saison - offre de délicieux caprices plein d'humour.

Chronos ne manque pas de dérision et d'un sens artistique à l'égard de l'Art de la précision et de la connexion...


Bon, il est l'heure, signalons qu'une tanda est divisée en quatre, en hiver le couple se réveille, au printemps il fait connaissance, en été il s'épanouit, et à l'automne, c'est l'heure de la récolte...

Le temps qui passe est rythmé par deux aiguilles, orthodoxes ou coquines, les aiguilles dorées de la Maestra nous enchantent dans un ici et maintenant que l'administrateur Horacio planifie pour que nos âmes tournent dans ce manège savoureux!

Oublions le temps qui passe en regardant cette vidéo, et je vous invite à être attentif à la piste de danse dont le dessin du carrelage semble participer aux ébats allégoriques de deux grandes pointures du tango argentin!


Un Maestro du temps dans le sens inverse des aiguilles d'une montre
Horacio Godoy & Alejandra Mantinan interprètent : "La Muchachada del centro" de Francisco Canaro* :

 




* Francisco Canaro "Pirincho" - Violoniste, chef d'orchestre et compositeur, né à San Jose (Uruguay)
(26 novembre 1888 - 14 décembre 1964)
Il est un des compositeurs les plus prolifiques, qui marqua notamment les années 20 et 30. Ses compositions musicales (tango, valses et milongas) étaient destinées principalement à un public de danseurs.
Canaro, c'est aussi le premier orchestre à avoir été introduit dans le milieu aristocratique, et le premier aussi à enregistrer une milonga en 1933 : "Milonga sentimental"!
En 1956, il publie ses mémoires : "Mis 50 anos con el tango".    
 

Publié dans Tango argentin

Commenter cet article