La vie quotidienne d'un vampire

Publié le par Violette

Fait d'hiver 2018, histoire insolite drôle: travesti mince victime d'un vampire gay ttbm | proie 44 ans, prédateur 61 ans


Vie quotidienne d'un vampire

Un chaos bien rangé

 

Les vampires ne font pas souvent le ménage et nous les verront également logés aussi bien dans un taudis que dans une demeure somptueuse, cependant, des toiles d'araignée, des crânes et ossements d'humains ou d'animaux orneront bien souvent leur antre. La saleté chez le vampire fait partie de l'ordre des choses. Son bordel est toujours bien rangé, c'est un brocanteur qui pense que la poussière protège à long terme ces objets fétiches.

Il faut avoir été la victime d'un vampire pour comprendre sa psychologie. Le vampire est un prédateur, certes, mais il diffère du pervers narcissique. Le vampire cherche une proie pour la croquer, et sucer son sang, il fait cela sans jouer au gentil et au méchant en alternant sans cesse les rôles, contrairement au pervers narcissique. Il va doit au but, même si sa proie n'est pas consantente; mais il ne joue pas avec elle, tel le chat avec une pauvre petite souris prise au piège. Le vampire qui a failli me mordre n'a réalisé qu'au dernier moment que j'étais une travestie. Du coup, il m'a présenté à l'un de ses amis, vampire aussi, mais un vampire gay; ça existe aussi.



Après le dernier tango du bal des vampires, quand il rentre chez lui, le vampire aime retrouver ses repères. Les odeurs familières l'aident à s'endormir dans sa crypte.

Contre toute idée reçue, ce n'est pas l'ail qu'il abhorre le plus, c'est le naphtalène, et l'odeur des produits détergents. Respirer de la naphtaline peut lui déclencher des crises de tachycardie, le poussant à se transformer en chauve-souris : il n'aime pas ça. Il se sent tellement ridicule en chauve-souris; il a l'impression qu'on le regarde à poils.

Son coeur bat au ralenti, et c'est d'ailleurs le roi de l'apnée. Il ne faut surtout pas le stresser, le presser si vous ne voulez pas que votre sang fasse office de jus d'orange à son déjeuner de l'aube.


Et ne dîtes pas à un vampire qu'il fait de la procrastination : il ne voudra même pas prendre la peine de mordre votre cou! Il a toute l'éternité pour faire le ménage. Et quand il lui prend de faire le ménage, la fête d'Halloween à côté n'est qu'une petite boom ridicule...


J'apporte une précision pour ceux et celles qui rechigne à fréquenter un vampire à cause de sa conception de la propreté et de son concept darkness design  : pour les premières fois, ils veillent toujours à emmener l'âme envoûtée dans un alcôve propre, rangé et décoré, ou une chambre d'hôtel (plutôt luxueuse...). Par la suite, ils inviteront leur victime en leur propre demeure, qui ne fera plus attention au décor ténébreux, glauque, puisque sous le charme, elle sera aveugle.

Ses maîtres rendront invisibles les objets, les choses et les êtres qu'ils ne veulent pas qu'elle voit.




Notre ami le vampire

Les vampires ne détruisent pas : ils vident comme l'araignée vide sa proie, leur amant, leur maîtresse, leur ami. Les vampires nous font peur. On nous a bien prévenu.

Lorsque nous rentrons dans une relation amicale, il est toujours délicat d'inviter son nouvel ami, sa nouvelle amie, chez soi. Nous savons tous qu'un vampire n'entrera jamais dans votre domicile sans votre consentement, en cela un vampire n'est pas un voleur. Il n'entrera jamais dans votre appartement par infraction. Il restera au seuil de votre porte. N'entrera chez vous que si vous l'y invitez.



Comment savoir si le nouvel ami est un vampire? Tout dépend de la conscience que vous avez de vous-même, de votre intuition, de votre chemin et de ses pièges passés qui vous ont permis d'aiguiser votre regard, celui du discernement. 



Y a t'il parmi vous des vampires? Vraisemblablement pas tels que je les ai décrits ci-dessus, mais nous sommes toutes et tous doués d'une sympathie pour ce monde de la nuit, qui sous la pleine lune, appelle parfois certains et certaines d'entre nous à prendre des chemins qui se perdent dans l'antre d'un vampire mâle ou femelle!

A SUIVRE:

Maître & novice, les prédateurs et la proie
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article